Hommes

Quelle est la plus italienne des marques allemandes ?

by Mathilde Berthier
19.06.2017
Montblanc ne sait pas faire que des stylos. Depuis 1926, la maison allemande excelle aussi dans la maroquinerie, et ce grâce à sa très active "Pelletteria" florentine.

Il faut du cran pour prôner l'intemporalité, à l'heure où la mode mise sur des coups marketing. Rondement mené, ce pari devenu audacieux paie : chez Montblanc, la nouvelle génération vient chercher des "objets qui durent dans le temps", valeurs sûres bien huilées qu'on pourra ranger et retrouver, vingt ans plus tard. Entre tradition et modernité, l'éternelle politique de Montblanc est aujourd'hui portée par un duo explosif : Nicolas Baretzki, CEO de la marque depuis 2016, et Zaim Kamal, directeur artistique aux faux-airs de Keith Richards, amateur de rock et d'archéologie. Ces deux-là ont tout misé sur l'Italie pour la nouvelle gamme maison, sobrement baptisée "1926 Heritage".

Ici, pas d'instruments d'écriture mais une série d'objets tout cuir - sacs, petite maroquinerie et papeterie - entièrement conçue à Florence, dans la "Pelletteria" Montblanc. D'aspect vintage, cette collection exhibe un cuir chocolat tanné à l'ancienne, puis coloré au moyen de teintures végétales. La cinquantaine d'artisans affiliée à la manufacture se charge ensuite de la coupe, de l'assemblage et des finitions du produit, jusqu'à obtenir un objet aussi racé que le kit d'expédition d'Indiana Jones. Coup de coeur pour le Backpack maximaliste, aux finitions vieillies et à la doublure façon "wax". À porter sur la route...ou en ville. 

www.montblanc.com

MON_303679_PR_1926_01.tif
MON_303679_PR_1926_02.tif
MON_303679_PR_1926_03.tif
MON_303679_PR_1926_04.tif
MON_303679_PR_1926_05.tif
MON_303679_PR_1926_06.tif

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous