Hommes

Headie One, musicien au cœur tendre

Il a 25 ans. Pourtant, Headie One semble avoir vécu mille vies. De son vrai nom Irving Adjei, le jeune Britannique originaire de Tottenham s’est imposé comme une figure de la musique underground. Retour sur un parcours semé d’embûches.
Reading time 2 minutes
Veste et bermuda en nylon, PRADA Linea Rossa. Chemise en coton, baskets et chaussettes, le tout PRADA. Montre et bijoux perso.

Irving Adjei a grandi du côté de Broadwater Farm, au nord de Londres, un quartier où la violence et la criminalité sont reines. Et Headie One n’a pas su ou pu échapper au contexte, enchaînant les va-et-vient en prison avant de se consacrer à la musique.

DE LA PRISON AUX TEXTES ENGAGÉS

Le début des années 2010 voit les premiers pas de Headie One dans la création musicale, plus précisément le rap. À l’époque, ce n’est qu’une échappatoire. “Je ne prenais pas ça au sérieux. Je me plaisais surtout à expérimenter des sons en freestyle à l’école”,se souvient-il. Bien qu’il n’envisage pas d’y faire carrière, la musique lui apporte un soutien moral. “J’adorais le rap, le hip-hop. Il ne s’agissait pas uniquement de simples chansons. Elles me faisaient oublier d’où je venais et m’encourageaient à avancer.” Incarcéré trois fois, notamment pour avoir tenté de vendre du crack et de l’héroïne, l’Anglais s’est réfugié dans la composition après son dernier passage en prison, en 2014. Dès lors, il publie quatre mixtapes solo, ainsi que trois cassettes de collaborations. En 2018, Headie One publie une nouvelle mixtape solo, The One. Son titre, Know Better, connaît un succès immédiat et se hisse au rang de hit underground.

Ces premiers honneurs encouragent Headie One à persévérer. “La transition entre mon passé et ma carrière n’a pas été aisée. Je devais rester concentré, ne pas me laisser distraire par le milieu d’où j’étais issu.” Une difficulté dont il a tiré parti, puisqu’elle l’inspire quotidiennement. Le british bad guy n’hésite plus à délivrer des textes engagés. “Je souhaite que l’on écoute mes paroles, je parle de ce que je connais pour que les gens apprennent ce qui se passe réellement dans les rues de Londres. Qu’ils sachent enfin ce que les gens vivent.” S’il touche une grande communauté, Headie One n’obéit pour autant à aucune règle. Influencé par le rap américain, la trap et le nouveau courant hip-hop britannique, il ne se pose aucune limite. Il revendique deux seuls leitmotivs: rester authentique et insuffler une énergie positive à son public.

La mixtape Music x Road est disponible depuis août 2019.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous