Hommes

Les détails tropicaux envahissent les collections printemps-été 2020

De l'explorateur urbain signé Larusmiani, playboy de Billionaire, à l'artiste bohème de Missoni, l'été prochain est placé sous le signe du wild & jungle.
Reading time 4 minutes

Cette année, les grands gagnants de la fashion week italienne sont les palmiers et leurs feuilles. La faune tropicale et les couleurs vives poussent sur les chemises, les t-shirts, les manteaux de plume, les vestes de bombardier en soie, les shorts et les chapeaux. 

La collection de Larusmiani renferme une oasis de motifs exotiques et d’impressions botaniques. Le cadre de la présentation s’inspire précisément de la nature, avec des vêtements aux tons terre et des références claires au style colonial, comme la veste saharienne en coton conçue pour les aventuriers urbains. L'élégance est exprimée avec une touche sportive pour une marque caractérisée par un fort héritage vestimentaire. En plus des pièces historiques de vestes et de pantalons classiques, de sacs à dos de randonnée en cuir, des sneakers, le blouson aviateur en soie imperméable ont été déclinés dans une variante à imprimé tropical. 

Une bouffée d’atmosphère qui sent bon Miami Beach, dans un mélange kitsch et transgressif façon caribéen pour la collection Billionaire. Un play-boy qui aime l’or plus que tout (la veste avec le motif en lingot est un message clair.), s'habille d'un smoking col châle orné de motifs floraux graphiques et des chemises en soie avec flamants roses dans une ambiance estivale, festive et amusante. La faune exotique donne également naissance à des manteaux en peau de serpent et en crocodile, associés à des pantoufles en or.

Barbe un peu négligée et pipe à la bouche, dans l'autoportrait de 1846, Gustave Courbet (peintre de l'Origine du monde ) devient le porte-parole de ce que l'on appellera le mouvement bohème, pour définir les choix existentiels de ceux qui préféraient l'art et liberté de carrière, embrassant non seulement un choix ou un destin, mais surtout une attitude esthétique qui, au fil des ans, s'appliquera à de nombreuses disciplines artistiques : des poètes maudits aux peintres expressionnistes, de la génération rythmique à Serge Gainsbourg. Le célèbre auteur-compositeur-interprète français est en fait la figure qui a inspiré Missoni pour le printemps-été 2020. Une artiste à l'élégance décontractée, qui porte des vêtements sur-mesure dotés d'intrants sportifs haut de gamme. Une sélection de doublures à double boutonnage en laine légère d'été et de tissus à carreaux à fines rayures ou à carreaux Prince de Galles. Les manteaux non structurés sont conçus avec un tissu exclusif en sergé de coton à pois de motifs exotiques et ethniques qui apparaissent également sur les trenchs et les chemises. La collection est complétée par une sélection raffinée de foulards en maille légère, avec des cardigans et des polos jacquard à fleurs, des incrustations de motifs en losanges et des dégradés emblématiques de Missoni. Informellement formel, spontané et non-conventionnel, c'est ainsi que se définit l'homme pour l'été 2020. 

Larusmiani

/

Billionaire

/

Missoni

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous