Comment vivre le foot autrement ?
Hommes

Comment vivre le foot autrement ?

Comment vivre le foot autrement et lui redonner sa dimension poétique ? Accompagné de sa bande d'amis, l'ex international français Vikash Dhorasoo propose 50 solutions ludiques.
Reading time 3 minutes

Le football, trop souvent, est affaire de spécialistes. Avec l'augmentation exponentielle du nombre de matchs diffusés à la télé, la possibilité de tout voir et donc de tout connaître (des statistiques du héros brésilien Neymar au rendement du modeste attaquant d'une équipe de seconde division chypriote) devient réalité. Les datas ont envahi le football comme elles ont envahi nos vies. La politique et l'argent aussi. A tel point que l'on se demande si le football demeure encore un jeu. Les grincheux vous opposeront une réponse désabusée. S'il était encore parmi nous, Bill Shankly, mythique entraineur du Liverpool des sixties et seventies, nous expliquerait quant à lui que « le football n'est pas une question de vie ou de mort, c'est quelque chose de bien plus important que cela.» Et puis il y a Vikash Dhorasoo ! Ancien international français, ex chouchou de Raymond Domenech et milieu de terrain agile, voilà un joueur détonne dans le paysage footballistique français. En dépit de la pression, de la signature de gros contrats et d'une carrière passée dans les plus grands clubs européens (Lyon, le Milan AC et le PSG), le meneur de jeu de poche n'a jamais oublié de s'amuser balle au pied. Désormais retraité, il a créé Tatane, un mouvement collectif et populaire promouvant un football durable et joyeux. Depuis 2011, avec sa joyeuse bande, Vikash l'inspiré organise de nombreux évènements visant à créer du lien social. A l'occasion de la Coupe du Monde, en compagnie de 50 contributeurs de renom issus du monde du sport, du cinéma, de la musique et des médias, il "redonne des couleurs au foot". Du rappeur Orelsan à Benjamin Biolay, de Pape Diouf à l'humoriste Julien Cazarre, Tatane le livre propose ainsi 50 idées joyeuses pour changer le foot. Des textes en forme de clins d'œil, parfois de boutades qui, mine de rien, donnent à réfléchir sur la standardisation du sport et son devenir de super divertissement. Que faire pour changer les choses ? On pourrait, à l'instar de l'arbitre international français Clément Turpin, proposer d'arbitrer les matchs avec le sourire. Ou bien, comme le suggère Grégoire Potton, directeur général du Red Star, "faire du stade de football un vrai lieu de vie". D'autres propositions semblent plus idéalistes ou carrément révolutionnaires : pourquoi ne pas jouer au football avec deux ballons propose ainsi l'architecte Rudy Ricciotti tandis que le poète surréaliste espagnol Fernando Arrabal lui rétorque, dans sa verve habituelle : "jouons au football sans entraineur !"

Loin d'être anecdotique, ce livre "boite-à-idées" illustré par le dessinateur Néjib, révèle à mesure de sa lecture des trésors inattendus de profondeur. Voilà enfin le football rendu à sa véritable dimension poétique. A mettre en toutes les mains !

Articles associés

Recommandé pour vous