Food

Faut-il aller déjeuner sur les Champs Elysées ?

by Eugénie Adda
17.02.2017
Vous avez bien lu. N'en déplaise aux agoraphobes, la plus belle avenue du monde connait depuis quelques temps un retour en grâce aux yeux des initiés. La preuve en 5 adresses
Le Copenhague

L’ambiance : Repris en main par le groupe Bertrand et rouvert cet hiver, le restaurant gastronomique de la Maison du Danemark est un havre d’élégance assez salvateur au milieu des Champs. La déco, sans surprise, joue la carte du néo-fifties scandinave sans trop en faire, dans une dominance de demies-teintes iodées en accord avec la carte. 

L’assiette : Plein-nord, orchestrée par le jeune chef danois Andreas Møller dans un équilibre habile entre cuisine d’auteur et impératifs de circonstance : grand splash de barbue crue fumée surmontée de pétales de céleri, revigorant bouillon d’épices sur des noix de St Jacques et belle prise de risque sur le dessert, mariant un jus végétal au kale, glace au laites chocolat blanc. Pas le temps ? Direction le Flora Danica, spacieuse brasserie du rez-de-chaussée. 

 

142 Avenue des Champs-Elysée, Paris 8e
www.restaurant-copenhague-paris.fr

L'Alsace

L’ambiance : Une brasserie ouverte 24h sur 24, tombée dans l’oubli et tout juste rouverte avec un nouveau décor signé pas la référence du moment Laura Gonzalez. Atmosphère parigotte remise au gout du jour à grands coups de détails néo-classique : grand lustre en verre suspendu sur un zinc carrelé débordant de fruits de mer, miroirs en acajou et plafond peint à l’ancienne. Idéal pour une faim de nuit. 

L’assiette : Plus-française-tu-meurs : choucroute (sacrée meilleure de Paris), gros escargots de Bourgogne, plateaux de fruits de mer décadents, joue de bœuf au Pinot noir, harengs fumés . En dessert, un Ispahan signé Hermé et un soufflé glacé au Grand Marnier. 

 

39 avenue des Champs-Élysées, Paris 8e
www.restaurantalsace.com

Caffè Artcurial

L’ambiance : Un café bien caché dans la maison de vente, où tout un mode s’agite sous une lumineuse verrière. Enfilades de tables en marbre dont une d’hôte pour les apéros à 10, lustres-boules art nouveau et menu arty, l’endroit pourrait tout aussi bien se trouver à Palais Royal ou en plein Haut Marais. 

L’assiette : Piémontaise. Des planches de très beaux produits à partager, des antipasto millimétrés dont un vitello tonnato dans les règles de l’art (enfin ! ) et des pasta comme là bas inspirées par les recettes de la mamma du chef Enrico Einaudi. Coup de cœur absolu pour les raviolis Plin, spécialité aux trois ragoûts à la modernité brute. L’été, on y va pour l’apéritivo avec un Spritz à la fraiche et des mini assiettes. 

 

7 Rond-Point des Champs-Élysées, Paris 8e.
cafeartcurial.fr

Five guys

L’ambiance : celle du fast food le plus cool des US, qui en 30 ans d’existence, ne s’est (miraculeusement) jamais pris de scandale. Derrière une colossale devanture vitrée,1200 m2 façon diner rétro répartis sur 5 étages, où la vue des cuisines ouvertes ne donne, pour une fois, pas l’immédiate envie de faire demi-tour.

L’assiette : les burgers préférés d’Obama, à personnaliser en choisissant parmi 15 ingrédients. Et si la légende parle de 250 000 combinaisons possibles, la carte, restreinte à 4 burgers pour la France, laisse malheureusement moins de place à l’imagination. Ce qui n’empêche pas les buns (moelleux), les steaks (charnus), le cheddar (presque fermier) et les frites (ultra fondantes), de surpasser largement ceux de ses concurrents situés sur le trottoir d’en face.

 

49-51 avenue. des Champs-Élysées, Paris 8e
www.fiveguys.fr

 

Le Victoria

L’ambiance : Un cocon mondain au rez-de-chaussée de l’Arc, avec vue sur la place de l’Etoile. Des fauteuils en velours, un grand bar rétro-éclairé et la lumière des chandelle pour le dîner, le cadre imaginé par Sarah Lavoine tient plus de la planque germanopratine que du repère à touristes. 

L‘assiette : Consensuelle, plus digeste que créative mais pratique pour un business lunch ou un dîner expédié avant de descendre au sous-sol : ceviche, crab-salad, loup grillé ou côté de bœuf pour choquer toute la tablée. Bonne idée, le petit des healthy servi dès 8h. 


12 rue de Presbourg, Paris 16e
www.victoria-paris.com

La vidéo de couverture a été réalisé au restaurant Le Copenhague

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous