Quelles sont les jeunes marques de lingerie à suivre ?
Femmes

Où trouver sa nouvelle lingerie ?

Exigeantes et culottées, ces nouvelles papesses de la lingerie dépoussièrent le genre avec leurs dessus-dessous aussi design que baroudeurs. Rencontres.
Reading time 5 minutes

LIVY

Créatrice française passée par Dior et Cacharel, Lisa Chavy se lance aujourd'hui en solitaire avec "Livy", label de sous-vêtements tourné vers les années 2020. Sa force ? Une communauté de designers localisés à Paris, New York et Los Angeles.

Pourquoi avoir lancé Livy ? 

Cette maison est née de l'air du temps : les femmes d'aujourd'hui sont multiples, elles font le tour du monde en un clic ou un swipe et se réinventent chaque jour. 

Votre vision de la lingerie ?

Elle est au plus près du corps, de l'intime et des sentiments. On la devine sans la voir...

Quelle doit être la première qualité d'un sous-vêtement ? 

Confortable et sexy. Aujourd'hui, les femmes ne doivent plus avoir à choisir entre les deux.

Une couleur ? Une matière ? 

Le noir, couleur ultime et élégante, avec des touches de nude minimaliste et chaud. Pour la matière, impossible de choisir entre la dentelle "leavers" et la microfibre, entre l’histoire et l’innovation, entre Paris et New York. Tout dépend de l’instant. 

www.li-vy.com

LOVE STORIES

Confort, qualité...et éclectisme : tels sont les maîtres-mots de Marloes Hoedeman, créatrice hollandaise à la tête de Love Stories. Fraîchement installée au 75, rue Vieille du Temple, la marque séduit par son esprit frondeur. 

Pourquoi avoir lancé Love Stories ? 

Il y a quatre ou cinq ans, on pouvait difficilement mélanger les pièces, les marques et les formes de lingerie... Je souhaite créer la parfaite mésalliance. Les choses imparfaites sont souvent les plus intéressantes.

Quelle doit être la première qualité d'un sous-vêtement ?

La qualité et le confort, puisque les dessous sont les premières pièces à toucher la peau. 

Trois mots pour définir votre style ?

Mix & match, confort et personnalité.

Une couleur ? Une matière ? 

Nous utilisons beaucoup d'imprimés et de couleurs délavées comme le vert olive, le vieux rose... Côté matières, j'aime la soie, le satin et la dentelle française.

Votre pièce emblématique ?

La bralette "Love Lace" de l'hiver, à l'imprimé très félin, et la culotte "Wild Rose". 

www.lovestoriesintimates.com

ICONE

Quand elle fonde Icone, en 2014, Marion Toccacieli n'a qu'une idée en tête : battre en brèche les stéréotypes. Aux antipodes de la lingerie classique, les dessous maison sont créatifs sans être baroques, confortables sans être monacaux. 

Pourquoi avoir lancé Icône Lingerie ? 

Pour déconstruire les codes traditionnels de la lingerie. Je rêvais d’une lingerie subtile, moderne et abordable. Petite, mon père était directeur commercial d’une maison de corsetterie, j’ai toujours aimé
cet univers.

Quelle doit être la première qualité d'un sous-vêtement ?

Le bien-aller.

Trois mots pour définir votre style ?

Casual, contemporain et sensuel. 

Une couleur ? Une matière ? 

Notre pantone "Cornsilk", un jaune qui sera présent dans la collection printemps-été 2018. Et pour la matière : le coton biologique. 

La pièce emblématique d'Icone Lingerie ? 

Le triangle "Onyx", l’incontournable de la saison. 

www.icone-lingerie.com

Articles associés

Recommandé pour vous