Femmes

Luna Picoli-Truffaut : "Je suis tombée dans le cinéma quand j’étais petite”

by Mathilde Berthier
15.05.2018
Illustratrice formée aux Beaux-Arts de Paris, la petite-fille de Monsieur Nouvelle Vague, comédienne et chanteuse à ses heures, planche actuellement sur Draw the Line, une série de portraits de femmes militantes.

De quoi rêviez-vous, enfant ?

D’être illustratrice de contes comme Arthur Rackham, de vivre dans un atelier sous les toits parisiens comme Shirley MacLaine dans Irma la Douce, et d’être un psy qui vendrait des bonbons entre deux patients.

Citez-moi une ou plusieurs figures mythiques qui vous inspire(nt) en tant qu’artiste.

Marcel Duchamp pour sa créativité, Man Ray pour son audace, Pina Bausch pour sa féminité, Marina Abramovic pour son minimalisme, Miranda July pour sa polyvalence et Fran Lebowitz pour son ironie.

Quelle place accordez-vous au cinéma dans votre vie ?

Je suis “tombée dedans quand j’étais petite”. Je ne me rappelle pas une année de mon enfance où il n’y ait pas eu de tournage autour de moi, que ce soit ceux de Pierre Léon, Anne Benhaïem, Boris Lehman, Judith Cahen, Serge Bozon, Vincent Dieutre, Rita Azevedo Gomes…

Vous souvenez-vous du premier rôle que vous ayez interprété ?

À 11 ans, dans Le Dieu Mozart II, de Pierre Léon, mon personnage voulait absolument regarder Général Idi Amin Dada de Barbet Schroeder plutôt que de se brosser les dents.

img7 (2) 2.jpg

Vous êtes plutôt Jean-Pierre Léaud ou Gérard Depardieu ?

Mais les deux, mon neveu (rires) ! Fromage et  dessert ! Et avec mon café, un soupçon de Charles Denner, s’il vous plaît.

Qu’est-ce qui vous anime en ce moment ?

Outre mon projet personnel de portraits de femmes, je travaille en tant qu’illustratrice pour la journaliste-réalisatrice féministe Iris Brey, mais aussi pour Iccarre, un protocole d’allègement thérapeutique destiné aux personnes sous traitement anti-VIH. Et puis je commence aussi doucement à réaliser des clips.

Si vous pouviez voyager dans le temps, quelle époque choisiriez-vous ?

Rien avant le droit de vote des femmes, la contraception et la pénicilline, merci.

Et si vous pouviez vous réincarner en quelque chose ?

Mon chat Chaplin. Franchement, il se la coule douce.

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

L’envie de faire pipi… et les projets que la journée va révéler.

lunapicolitruffautillustration.tumblr.com

Cet article est actuellement visible dans le numero d'avril 2018 du Jalouse 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous