Femmes

Vivienne Westwood : "La reine d'Angleterre me soutient"

by Léa Trichter-Pariente
06.02.2017
Vivienne Westwood et Andreas Kronthaler mettent leur mode au service de la lutte contre le réchauffement climatique. Le couple fusionnel nous donne un rendez-vous dans leur atelier londonien pour un petit-déjeuner engagé.

Ils arrivent ensemble et en vélo dans leur studio de création du sud de Londres – ils n'utilisent pratiquement pas la voiture. Intarissable sur l'écologie , Vivienne combattante de la première heure, a choisi de dénoncer la désinformation instrumentée par les politiques, les médias, les banques… La créatrice prend la parole pour éveiller les consciences : “Il n’est pas trop tard. Mais la situation sera bientôt irréversible.” Elle a d’ailleurs esquissé une carte du monde où elle pointe les zones qui ne seront plus viables lorsque la température aura augmenté de plus de cinq degrés. Et rappelle que la crise des migrants actuelle est liée en partie aux problèmes climatiques. Elle préconise le développement d'une économie verte et d’agir pour sauver l’océan et la forêt tropicale. “La reine d’Angleterre vient même de nous rejoindre dans cette lutte.” Vivienne Westwood et Andreas Kronthaler utilisent leur mode pour faire passer leur message. Leur collection Été 2016 sert ainsi leur combat. Baptisée “Mirror the world”, elle lance un cri d’alarme pour sauver Venise des eaux. “La Sérénissime nous inspire artistiquement avec son faste et sa culture mais nous l’avons aussi choisie pour sa dimension symbolique. Si Venise est sauvée, c’est la Terre toute entière qui pourra être sauvée.” À la veille de l’ouverture de leur première boutique parisienne, ces anti “fast fashion” délivrent un message sans langue de bois : “Achetez moins, choisissez mieux et faites durer les choses.”

Appréciez-vous le petit-déjeuner ?

Je ne prends pour ainsi dire pas de petit-déjeuner.
Andreas non plus.

Votre menu ?

Je mange une orange au réveil, puis au studio, nous buvons
du thé et mangeons des fruits ou des légumes vers midi.

Vos adresses préférées pour le petit-déjeuner ?

Nous sommes végétariens, cela réduit nos options mais Andreas affectionne les muffins de l’hôtel Carlyle à New York
et la baguette beurre-confiture des cafés parisiens.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous