Femmes

Anja Rubik : "Je suis passionnée de plongée sous-marine"

by Léa Trichter-Pariente
06.02.2017
De passage à Paris, Anja Rubik, le célèbre top polonais, nous a invités à partager son petit-déjeuner dans sa ville de coeur.

À 4 ans, Anja Rubik fuit avec sa famille le régime communiste de sa Pologne natale. Avec sa famille globe-trotteuse, elle vivra à Athènes, Winnipeg, Umata (Afrique du Sud), Paris, Vienne, Deia, avant de choisir de s'installer à New York, où elle réside toujours. Sa carrière de mannequin débute à Paris alors qu'elle achève ses études dans un lycée britannique de la capitale. Finesse des traits du visage et physique vertigineux, elle défile et pose pour les plus grandes marques, de Channel à Givenchy en passant par Chloé, Dior, Versace et Victoria's Secret. Férue d'art et féministe, elle est aussi une entrepreneuse hors pair. Programmatrice d'événements liés à l'art et à la mode en Pologne, la jeune femme est également à la tête d'un magazine de mode sensuel intitulé 25, pour lequel elle invite des artistes qui l'inspirent à explorer une thématique qui la passionne ou des sujets de société importants. Créative dans l'âme, Anja a aussi lancé son parfum, Original, une fragrance subtile aux teintes boisées, et vient de réaliser une collection de vêtements pour Iro.

Voyagez-vous beaucoup ?
Anja Rubik: "Il peut m'arriver d'aller en Europe plusieurs fois dans le même mois. Je reviens de Cuba où je suis tombée amoureuse de La Havane. Et j'étais il y a peu à Tokyo, Pékin et au Népal. Lorsqu'un voyage est lié au travail, je tente de le prolonger de quelques jours pour vivre des expériences locales." 
 

Comment se déroule une journée type à New York ?
"Après le sport, j'enchaîne sur des rendez-vous. J'adore marcher pour ressentir l'énergie de la ville. Dès que j'ai un moment, je m'arrête dans un musée ou une galerie. Le soir, je dîne chez Sant Ambroeus, mon spot préféré, avant de me reposer devant un film à la maison." 
 

Quels sont vos hobbies préférés ?
"Je suis passionnée de plongée sous-marine. J'aime aussi le cinéma et j'adore visiter les ateliers d'artistes pour voir comment ils travaillent."
 

Qui vous a donné envie d'être mannequin ?
"J'ai grandi en regardant les clips Freedom et Too Funky de George Michael. J'ai idolâtré Linda Evangelista, Nadja Auermann et Christy Turlington, elles me paraissaient si puissantes." 
 

Votre havre de paix dans le monde ?
"Majorque."
 

Quelle est votre devise ?
"Ne jamais avoir de regrets. Chaque expérience est une leçon."
 

Quels sont vos projets ?
"Présenter des artistes polonais à Istanbul, collaborer avec un jeune musicien et commencer un travail de consultante au Brooklyn Museum." 
 

Quel est votre premier souvenir lié à la marque Iro ? 
"J'ai connu leurs créations sur des prises de vues et je suis ensuite devenue cliente dans leur boutique."
 

Comment décririez-vous votre collection avec eux ?
"Mon but était de présenter une collection très personnelle et proche de mon allure chic/rock, basique/minimaliste, masculine/féminine, brut/sexy. J'ai imaginé des pièces iconiques pensées pour être mixées entre elles."
 

Qu'avez-vous le plus apprécié de votre collaboration ?
"Shooter la campagne avec Collier Schorr."
 

Quel est votre menu idéal au petit-déjeuner ?
"Des toasts aux avocats, des oeufs pochés, un smoothie à la goyave, du pain et du beurre, une mousse poire, avocat et banane et un café."
 

Quel est votre meilleur souvenir de petit-déjeuner ?
"Un porridge que ma nounou me faisait en Afrique du Sud."
 

Que faites-vous juste après ?
"Je regarde mes e-mails, organise ma journée et discute avec ma famille."
 

Vos adresses préférées pour le petit-déjeuner ?
"Buvette et Sant Ambroeus à New York, le café de Flore et le Pavillon de la Reine à Paris, Glodomory à Varsovie et Casa Vitrales à La Havane." 

 

Iro x Anja Rubik chez Montaigne Market,
Paris 8e. www.iroparis.com

Photographe Fe Pinheiro

Photo au Pavillon de la Reine à Paris en Perfecto, chemise, t-shirt et jean. Iro x Anja Rubik. 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous