Femmes

Petra Collins : "Girls just wanna have fun... demental rights"

by Vinnies Meghan
21.03.2017
Féministes, écologistes, défenseurs des droits LGBT et plus largement des droits de l’homme, anti-violence, et politiquement engagés, ces nouvelles icônes de la génération Y élevent la voix, et savent se faire entendre sur les réseaux sociaux et ailleurs. Des modèles à suivre...
"Girls just wanna have fun... demental rights." Petra Collins
img7-2 copy 3.jpg

Elle a d’ores et déjà travaillé pour les plus grands magazines, les galeries d’art les plus pointues et même la Tate Modern de Londres avec une exigence et un style girly uniques. Et pourtant, Petra Collins, Canadienne de naissance et NewYorkaise d’adoption, n’a que 24 ans. Cette année, cette photographe ultra douée au physique de modèle préraphaélite est aussi passée de l’autre côté de l’objectif : Gucci l’a choisie comme égérie pour sa dernière campagne avec Hari Nef et Dakota Johnson. Depuis ses débuts, elle se bat pour faire évoluer les standards de beauté imposés aux femmes – photos subversives anti-glam à l’appui –, et pour leurs droits, mais depuis l’élection de Donald Trump l’automne dernier, son combat s’est durci : elle lutte désormais pour l’accès des femmes aux soins médicaux, à la contraception et au Planning familial, pour la liberté de choisir ou non d’avoir un enfant. Évidemment, elle a fait partie de la marche des femmes à New York avec une affiche “Girls just wanna have fun… damental rights”. Forte de ses 450 000 abonnés instagram, cette fille est prête à se battre en 2017 avec ses mots et sa caméra, et l’on parie que ça va faire du bruit.

Petracollins.com

Twitter @petracollins

Instagram @petrafcollins

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous