Fashion Week

Quand le rap game américain s'empare de Louis Vuitton

FASHION WEEK DE PARIS AUTOMNE-HIVER 2019
Reading time 2 minutes

LE LIEU

Une reconstitution grandeur nature d'un quartier new-yorkais du Lower East Side, sans doute l'un des endroits les plus métissés des États-Unis. Tout y était : les panneaux de signalisation, les vieux matelas, les poubelles version USA, les feuilles d'arbres volantes et les tags sur les murs.

LE BRIEF

Quelques jours avant son défilé, Virgil Abloh avait dévoilé son invitation pour ce nouveau show Louis Vuitton : un gant blanc incrusté de cristaux, similaire à ceux que portaient Mickael Jackson qui était d'ailleurs l'inspiration première de cette collection. Le vestiaire rendait ainsi hommage au King of Pop avec des références directes comme la chemise blanche ouverte sur un t-shirt blanc, un classique de MJ. Virgil Abloh s'est aussi amusé avec les codes de la maison Vuitton en dévoilant un tailoring XXL et de la maroquinerie fluorescente.

Côté front row, tout le rap game s'était mobilisé pour venir soutenir le nouveau prodige de la mode : Kid Cudi, Offset, Frank Ocean ou encore Skepta, il étaient tous là habillés en LV des pieds à la tête pour saluer la nouvelle collection de Virgil Abloh. S'ajoutaient à ce casting cinq étoiles, Naomi Campbell, Natalia Vodianova, Timothée Chalamet ou encore Kris Wu. Que des grosses pointures donc, pour assister à cet hommage vibrant à Mickael Jackson au beau milieu de New-York et sur la musique d'un groupe de jazz mené par Devonté Hynes qui reprenait des titres emblématiques de MJ.

LE DÉTAIL

La drôle d'odeur qui s'échappait du front-row et qui a rapidement embaumé l'espace construit à l'occasion dans le Jardin des Tuileries.

Articles associés

Recommandé pour vous