Fashion Week

Au Temple de Poséidon, Mary Katrantzou défile pour la bonne cause

Avec cette collection printemps-été 2020, présentée au Cap Sounion, la créatrice célèbre l'héritage grecque et prouve son soutien à ELPIDA, une organisation caritative dédiée aux enfants atteints de cancer.
Reading time 2 minutes

Inspirée de la Grèce antique et de son héritage, la collection printemps-été 2020 de Mary Katrantzou s’avère pourtant bien dans l'air du temps. En écho à cette croyance basée sur la puissance pure de la couleur, qui jouerait sur nos humeurs, chaque tenue est réalisée dans une seule teinte, avec des broderies ton sur ton de plumes, de perles et de cristaux Swarovski. Ici, comme l'a écrit Platon, « la couleur est une flamme qui jaillit de chaque type de corps » : ainsi le bleu égéen, le violet tyrien, le blanc et noir marbré composent cette collection de robes spectaculaires, véritable spectre prismatique.

Sur le podium, du 100% grec bien sûr : les chaussures sont des sandales grecques anciennes, fabriquées à la main par des artisans locaux à l'aide de techniques traditionnelles ancestrales. Les bijoux proviennent eux des archives historiques de la maison Bvlgari - établie et basée à Rome, mais dont le fondateur, Sotirio Voulgaris est né dans les montagnes grecques. Enfin, la musique du show a été créée spécialement par Vangelis, un compositeur grec primé aux Oscars.

Fondée par Mme Marianna V. Vardinoyannis en 1990, ELPIDA a sensibilisé le monde sur le cancer chez les enfants dans les sociétés méditerranéennes et balkaniques, en mobilisant des volontaires et en réalisant d’énormes objectifs de collecte de fonds. Avant sa création, les enfants atteints de cancer étaient condamnés à leur sort car aucun État ne pouvait assumer le coût élevé des traitements. Aujourd'hui, un hôpital a été offert à la nation grecque pour permettre l’accès à tous les enfants, quelle que soit leur capacité financière. Parmi les membres d’ELPIDA, on compte entre autres Kofi Annan, Bill Clinton, le pape, la reine Rania de Jordanie, Brigitte Macron, Michael Schumacher, Barack et Michelle Obama, ou encore la défunte Princesse Diana.

/

Articles associés

Recommandé pour vous