Fashion Week

Quels sont les nouveaux créateurs à surveiller de près ?

Alors que la Fashion Week de New York bat son plein, de nombreux jeunes créateurs ont tiré leur épingle du jeu. Portrait de ces talents à surveiller de (très) près.
Reading time 5 minutes

La mode est officiellement entrée dans une nouvelle décennie. Les étoiles montantes les plus brillantes du secteur proposent des créations d'un nouveau genre avec des approches nuancées en matière de design, de structure de marque et de culture contemporaine. Certains, comme Tomo Koizumi et Christopher John Rogers, sont devenus les chouchous de la ville de New York cette semaine grâce à des créations maximalistes qui redéfinissent la beauté vestimentaire avec leurs couleurs et leur structure non conventionnelle, tandis que d'autres labels, comme Patou et Coperni, connaissent une renaissance. L’avenir n’a jamais été aussi brillant pour la mode, tant au sens figuré que littéral.

Ci-dessous, vous trouverez une liste de 8 jeunes stars montantes de la création, qui ont toutes le potentiel de redéfinir la mode au cours des prochaines saisons.

Tomo Koizumi

Présent pour la seconde fois à la fashion Week de New York, Tomo Koizumi est un talent convoité. Les initiés de la mode connaissent bien l'histoire : Katie Grand a contacté le designer japonais après avoir vu Giles Deacon republier quelques-unes de ses créations en organza de polyester sur Instagram. Ces débuts ont été si remarqués qu'une de ses créations est présente dans Camp : Note on Fashion, la dernière exposition Star du Met.

Koizumi a une fois encore break the internet avec la présentation de ces robes sculpturales, ultras colorées. Elles étaient partout sur Instagram. Prodige de la mise en scène, il semblerait que ce jeune créateur ait compris la recette parfaite pour se faire remarquer : des créations impressionnantes, tant par leur volume que par leur technicité.

Présager

Emily Adams Bode change le monde de la mode masculine avec ses vêtements de travail modernes et son approche néo-romantique. Sa conception narrative et la dextérité de son travail lui ont valu le prix CFDA 2019 du designer émergent de l'année. Plus tôt cet été, Bode a organisé son premier défilé à Paris. Sa recette ? L'utilisation de codes traditionnellement destinés à la couture féminine dans la création d'un vestiaire masculin intemporel. 

Khaite

Catherine Holstein travaille essentiellement sur une vision résolument moderne du vestiaire quotidien, le tout dans une confection unique et astucieuse. La créatrice a travaillé pour des personnalités telles que Michelle Obama, Émily Blunt et, plus récemment, Katie Holmes. Son travail s'adapte parfaitement au quotidien des femmes modernes. En nomination pour le CFDA en 2019, Holstein semble résolument tournée vers le futur. À surveiller donc.

Christopher John Rogers

Cette saison est peut-être celle des débuts sur la piste de Christopher John Rogers, mais le nouveau venu a déjà plébiscité l'industrie avec ses créations qui exigent toute l'attention du spectateur et peignent une esthétique outrageusement festive avec leurs couleurs et leurs volumes. Son penchant pour les chapeaux d'église surdimensionnées se marie à merveille la culture Instagram. Mais les véritables stars sont ses robes aux volumes surdimensionnés, aux teintes vibrantes sûrement visibles depuis la lune.

Deveaux

Tommy Ton est surtout connu pour être un photographe pionnier de l'âge d'or des blogs sur le street style. Il a donc clairement l'œil quand il est question de créer l'uniforme parfait de la femme actuelle. Depuis de Devaux l'a nommé directeur artistique de la maison, il y a eu une véritable évolution dans l'esthétique de la maison. Son travail se concentre avant tout sur des pièces du quotidien, construites dans de belles matières, le tout dans une diversité de formes et de volumes.

Loulou Studio

Loulou Studio est la nouvelle maison de référence quand il est question de maille. Avec son esthétique minimaliste, très représentative de toute la vague "instagram native", Loulou Studio se positionne comme la nouvelle marque incontournable. Les pièces de haute qualité allient confort et élégance. 

Patou

Jean Patou est évidemment l'un des piliers de la couture Française. Cette maison du début du XXe siècle à révolutionner le vestiaire des femmes en créant l'une des premières versions du sportswear féminin, non sans plaire à une certaine Gabrielle Chanel.

La maison, grâce à Guillaume Henry, renaît de ses cendres et nous propose une vision intermédiaire entre haute couture et uniforme du quotidien. Rendez-vous à la Fashion Week Parisienne pour voir si le succès est au rendez-vous.

Coperni

Après avoir été mise en pause par les deux directeurs artistiques Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant, la maison Coperni revient, pour le plus grand plaisir des Parisiennes. Ils seront ainsi présents lors de la fashion Week de Paris pour présenter leurs collections minimalistes et audacieuses.

Articles associés

Recommandé pour vous