Fashion Week

Le vernissage irrévérencieux de Moschino

Pour le printemps été 2020, Jeremy Scott se penche sur l'histoire artistique de Picasso et son évolution, mettant en scène une collection qui célèbre son art et ses femmes.
Reading time 1 minutes

L'union entre l'art et la mode a toujours été l'une des contaminations les plus énergiques et les plus célébrées depuis l'époque de Schiaparelli, les langages expressifs de l'un finissant par devenir de manière tout à fait naturelle le vocabulaire pictural de l'autre. C’est le fil rouge qu'a choisi Jeremy Scott pour sa collection printemps-été 2020. Une collection qui puise formes et couleurs dans l’immense production picturale de Picasso et vise à recréer la relation viscérale du peintre avec ses muses. Les modèles deviennent, le temps d'un défilé, de véritables tableaux vivants, donnant ainsi vie aux œuvres majeures du maître. Les lignes angulaires et tranchantes du cubisme définissent les silhouettes des robes en alternance avec les splendides volumes bidimensionnels de boléros, hommage à la tradition vestimentaire andalouse. Même les accessoires n'échappent pas à la fureur imagée de Jeremy Scott et deviennent des artefacts amusant, rappelant avec plasir le culture espagnole. 

/

Articles associés

Recommandé pour vous