Beauty Zodiac

Zodiac Beauty, le Verseau : Tali Lennox

Douze célébrités, castées pour leur talent créatif, leur élégance et leur influence dans le monde actuel se livrent au jeu d’un astro beauté ultra chic et inventif. La star des astrologues Susan Miller livre en exclusivité pour L'Officiel les traits de caractère de notre verseau Tali Lennox.
Reading time 4 minutes
Photographie par Emman Montalvan, Stylisme par Sue Choi, Maquillage par Lilly Keys, Coiffure par Dritan Vushaj

Tali Lennox part avec deux handicaps : sa mère est la célèbre chanteuse Annie Lennox, et elle est sublime. On pourrait voir dans ces deux caractéristiques des avantages, mais pour une artiste qui veut être jugée uniquement sur son propre travail, cela prend l’allure d’un défi. Mais l’ancien mannequin a trouvé le moyen de traverser ce chemin souvent miné, pour renaître en créatrice à part entière. “Je fais extrêmement attention à ne pas trop en montrer, et à me laisser le temps de mûrir en tant qu’artiste, explique-t-elle avec sagesse. Je suis quelqu’un qui a vécu beaucoup de choses, beaucoup de violence et de deuils. Mais j’ai aussi eu beaucoup de chance”, dit-elle avec humilité. Si sa première série de tableaux, débutés en 2015, s’intéressait aux réalités superficielles de la vie quotidienne, sa deuxième exposition, en septembre 2019 – saluée par une critique quasi-unanime – consistait en un ensemble d’huiles au symbolisme fort, représentant des personnages de carnaval et des créatures mythiques au surréalisme abstrait, intimement reliés à la mort. L’évolution thématique se comprend parfaitement : en 2015, Tali a été victime d’un accident de kayak avec son compagnon, et si elle a été sauvée, lui s’est noyé. Sa prochaine exposition se tiendra en mars 2020 à la galerie Kandlhofer à Vienne. Si Tali conservera son style (“Je crois que mon objectif principal, c’est de trouver les gens ; je recherche la répulsion et l’émerveillement”), elle a l’intention de recommencer de zéro. “Lors de la dernière exposition, j’ai énormément travaillé sur l’escapisme (de l’anglais to escape, désir de fuir la réalité), sur les masques et les faux-semblants. Pour la prochaine série, je vais de nouveau creuser l’autoportrait. Les dernières années, j’ai surtout cherché à étudier les autres, mais il n’y a rien de plus profond que de s’étudier soi-même.” Tali travaille dans son atelier de Chinatown, jusqu’à treize heures. “C’est le premier espace que j’ai regardé sur Craigslist ; j’ai toujours voulu habiter dans un immeuble rose. Je suis obsédée par la nostalgie, et le bâtiment est très ancien, il tombe un peu en ruines, et il est un peu crade, rigole-t-elle. Et les gens flippent à mort dans le monte-charge !”

Sa nostalgie transparaît aussi dans sa façon de concevoir son travail : “Nous voyons tant d’images, à cause d’Instagram, du consumérisme… Alors, si un seul tableau peut laisser une trace dans l’esprit de quelqu’un, ça n’a pas d’importance que le tableau soit de moi ou de quelqu’un d’autre, c’est en soi une très belle chose.”

SUSAN DIT : Amies Verseau, en 2020, vous vous préparerez pour votre grande année, 2021. Vous commencerez le processus qu’expérimentent en ce moment les Capricorne, celui de vous consacrer à vos objectifs fondamentaux, quand vous déciderez que votre vie doit changer… 

CONSEIL BEAUTÉ : La préparation d’une année exceptionnelle demande beaucoup de travail, alors autant opter pour la simplicité dans les autres domaines, avec un ensemble oeil/lèvres monochrome. Mais simple ne signifie pas ennuyeux : misez sur les brun-pêche pour une bouche flatteuse et un oeil affirmé. 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous