Beauté

Rencontre avec Adut Akech, égérie du nouveau parfum Valentino

Le top Adut Akech est l’égérie de la nouvelle fragrance Born in Roma de Valentino, une ode à la Ville Eternelle et à ses charmes.
Reading time 4 minutes

Ce n’est pas à Rome qu’est née Adut Akech, mais au Soudan. Elle a ensuite grandi en Australie avant de faire carrière en Europe et aux États-Unis. Remarquée par Pierpaolo Piccioli, elle a souvent incarné sa mode avant de devenir l’égérie du dernier parfum Valentino, Born in Roma. Pour le créateur qui s’estime Romain avant tout, “nul besoin d’être né à Rome pour se sentir Romain.” Adut Akech est la muse d’un floriental où le jasmin s’enveloppe d’une pointe de vanille bourbon et se fond sur des notes boisées. Interview parisienne au moment du défilé couture de Valentino.

Devenir mannequin, c’était un rêve ?
Adut Akech : Oui, depuis mes 11 ans.

Qu’est-ce qui l’a déclenché ? 
J’avais vu de nombreuses photos de top modèles, dont Naomi Campbell. Les images des défilés de Victoria’s Secret m’ont aussi beaucoup impressionnée. J’admirais cet univers.

La vie de mannequin correspond-elle à vos rêves ?
Pour certaines choses, oui, pour d’autres pas. C’est un travail très dur qui n’est pas toujours perçu comme tel.

Avez-vous un souvenir olfactif ?
L’odeur gravée dans ma mémoire est celle du khumra, un mélange d’encens que faisait brûler ma mère. C’est une pratique très courante au Soudan, supposée chasser les mauvais esprits et apporter l’harmonie. Quand j’ai ma mère au téléphone, j’imagine cette odeur et je me sens tout de suite mieux.

Qu’est-ce que cela représente d’être le visage d’un parfum ?
Ce n’est pas une “prouesse”, mais c’est très excitant. La maison Valentino est particulière pour moi, ce n’est pas que de la mode, des défilés.

Comment définiriez-vous Born in Roma ?
C’est un classique Valentino, mais avec un twist. J’aime ce bouquet de fleurs blanches allié au bois, c’est nouveau. Il est féminin, mais avec une force qui me plaît. C’est ce contraste, très moderne, que j’apprécie le plus. Je portais des parfums auparavant, mais celui-ci me plaît particulièrement.

Que dire de Rome ?
C’est une très belle ville, mais mon expérience a été un peu réduite, comme si je l’avais vue à travers les vitres d’une voiture... J’ai aperçu une ville incroyable lors du tournage de la campagne.

Avez-vous des conseils beauté ?
Quelles que soient les circonstances, quand on voyage, quand on travaille, même fatiguée, prendre le temps de toujours nettoyer et hydrater son visage.

Vous parcourez la planète pour votre métier, avez-vous un endroit favori ?
J’en ai beaucoup! J’aime toutes les villes.

Et la campagne ?
J’aime aussi la nature, me promener à la campagne. J’ai grandi dans une petite ville, mais la nature était très présente.

Que pensez-vous du rôle des médias sociaux ?
C’est important de pouvoir partager, je les utilise bien sûr, mais cela n’a rien d’indispensable.

Comment imaginez-vous votre avenir?
J’essaye de ne pas trop y penser, parce qu’on ne peut pas prévoir. Je suis heureuse de vivre au jour le jour. Je cherche à mener à bien mes objectifs et beaucoup sont déjà accomplis.

Articles associés

Recommandé pour vous