Beauté

Derrière chaque grand parfum se cache un bouquet

by Antigone Schilling
10.05.2017
Les fleurs éclosent par centaines dans les parfums qui nous enivrent cette saison. Trois fleuristes composent une ode à sept jus, comme des ikebanas couture pour le plaisir des yeux et des sens.

Sì de Giorgio Armani
Par Une fleur en liberté

Libre, indépendante, dynamique, la femme Sì de Giorgio Armani a toutes les audaces. Son parfum renoue avec une des créations les plus emblématiques de la parfumerie : le chypre. Modernisé, propulsé dans le xxie siècle, ce chypre joue un puissant accord de cassis, fruit noir particulier qui se marie parfaitement avec deux vanilles (issues d’une espèce d’orchidée). Rose de mai et freesia en bouquet se fondent avec opulence dans un sillage de volupté. Un zeste de fraîcheur pour la vivacité et un glissement progressif tout en douceur vers la gourmandise d’un parfum caresse. Dans son flacon architecturé, statutaire, le parfum s’adresse aux femmes qui osent, qui disent oui à l’amour, oui à la force, oui aux rêves, oui à la vie et à ses multiples plaisirs.

Angel de Thierry Mugler
Par Une fleur en liberté

Angel brille, son étoile scintille dans la galaxie des parfums depuis plus de vingt ans. Avant-gardiste, Angel a dynamité les codes, faisant glisser les “orientaux” vers la gourmandise. Sa création a suscité un goût, une addiction pour ces nouvelles senteurs enveloppantes, rassurantes et aussi opulentes. Retour à l’enfance, friandise à l’état pur, Angel se déguste avec ses notes de fruits rouges, de praline, de vanille. Le parfum joue aussi l’audace et la démesure avec son overdose de patchouli. Bouquet gourmand serti de fleurs de sucre imaginaires, Angel se projette dans une voûte céleste d’un bleu sidéral. Filant vers le ciel, le flacon étoile impose son bleu glacier coiffé d’une touche métallique vif argent futuriste. Créé pour Thierry Mugler, un parfum visionnaire à la signature inoubliable.

Infusion de Rose de Prada
Par Aoyama Flower Market

A rose is a rose is a rose… Avec délicatesse, la reine des fleurs se pose dans un parfum. Joli mot tout en légèreté, l’infusion suggère l’esquisse précieuse d’une senteur à peine dévoilée. Envolés, égarés, des pétales se sont posés et auraient, presque par magie, composé un parfum, voile de senteurs. Infusion de Rose de Prada met en scène une matière première mythique de la parfumerie. Daniela Andrier a choisi des roses d’une qualité particulière, dont la bulgare et la turque. Ces fleurs se retrouvent dans une infusion déjà imbibée de néroli, de mandarine et de galbanum. Mise en abyme de l’infusion. Rêve coloré, rose imaginaire, poème olfactif, elle se révèle plus épicée et plus miellée. Pour magnifier la rose, le flacon se teinte et baigne étiquette et capot d’un rose évanescent. Pour femme fleur, une nouvelle infusion Prada, élégante ode à la rose.

J'adore in Joy de Dior
Par Éric Chauvin

Dans la galaxie Dior, J’adore est emblématique, farandole de fleurs auréolées d’or pour une féminité exquise, assumée et triomphante. Pour le nouveau J’adore in Joy, François Demachy a composé un hymne à la joie. Il a imaginé une fleur qui n’existe pas, il a esquissé une “fleur de sel” qui crée un contraste avec le puissant côté floral. Les grandes fleurs de J’adore sont toujours présentes en bouquet, jasmin sambac, néroli, tubéreuse… Mais c’est sur l’ylang-ylang que le parfumeur s’est penché, il a transformé une variété particulière pour obtenir, sur mesure, une fleur couture. Pour concocter un J’adore in Joy fleurifruité-salé, nectar abricoté dans son flacon doré. Avec sa fraîcheur saline, J’adore in Joy écrit un nouveau chapitre de la saga et célèbre l’amour du couturier pour les jardins et les fleurs.

Sole di Positano de Tomy Ford
Par Aoyama Flower Market

Les effluves de Sole di Positano, dans la collection Private Blend de Tom Ford, renferment la richesse et la beauté de la nature des côtes de Méditerranée sous les lumières d’un ciel italien. Gorgées d’un soleil dense et lumineux, les notes hespéridées en tête fleurent déjà l’Italie dans une fraîcheur agrume. La bergamote, le petit-grain bigarade (feuilles et branches de l’oranger amer), le citron et la mandarine se pressent pour rayonner avec l’originalité de la feuille de shiso. S’invite un bouquet floral puissant, voluptueux ylang-ylang, mais aussi opulent jasmin et délicat muguet, précieuse fleur d’oranger. Le tout se fond avec un santal crémeux, musc et mousse verte. Dans un lumineux flacon émeraude, un parfum au zeste de fraîcheur, un voyage imaginaire pour rêver l’Italie et se retrouver, par enchantement, sous le soleil exactement de Positano.

Izia de Sisley
Par une fleur en liberté

Reine en son jardin, une rose enchantait les parterres de madame d’Ornano, cofondatrice de Sisley, dont le diminutif d’Isabelle en polonais est Izia. En hommage à cette rose captivante aux effluves enchanteurs, Amandine Marie a réinventé cette rose en composant un parfum. La bergamote blanche pétille et une farandole de fleurs (jasmin, pivoine, muguet…) vient entourer la rose sans oublier une touche de poivre rose et des aldéhydes métalliques. Une délicatesse suave et gracieuse pour un parfum qui réinvente la rose comme si encore elle demeurait éclose en son jardin charmeur. Tout en rondeur, en courbes, le flacon habille le nectar aux reflets dorés, cuivrés. Parfum fleur à cueillir, Izia est son nom.

Chloé
Par Une fleur en liberté

Multifacettes, la femme Chloé s’écrit avec son parfum signature. En parfaite correspondance avec la mode, le parfum a toujours choisi des égéries à la personnalité affirmée, jusqu’à Dree Hemingway. Co-écriture masculin/féminin entre Michel Almairac et Amandine Marie, L’Eau de Parfum Chloé est un vrai floral, aérien. Un exquis bouquet magnifie rose, pivoine, magnolia et muguet tout en délicatesse. Se découvre une féminité absolue sur fond miellé ambré. Talisman, le flacon joue un plissé de verre à l’image d’une manche de blouse Chloé. Noué à la main sur le col, le ruban renforce l’écho à la mode, comme un foulard porté avec tout le naturel chic qui sied à la femme Chloé.

Aoyama Flower Market
96, rue du Bac,
Paris 7e

 

127 Éric Chauvin
22, rue Jean-Nicot,
Paris 7e

 

Une fleur en liberté
2, rue Saint-Sauveur,
Paris 2e

Le pouvoir des fleurs

Photographie par Maxime Guyon
Direction Artistique : Ill-Studio

Set design par Sébastien Michelini
Production par Monsieur l’Agent

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous