Comment se parfumer autrement ?
Be Well

Comment se parfumer autrement ?

Adieu le pschitt ? Les parfumeurs déclinent leurs succès dans des conditionnements et des textures inédits associés à des gestes originaux. Un nouveau monde d’effluves.
Reading time 5 minutes

Si, au fil des siècles, les pratiques ont évolué, le geste le plus classique demeure encore aujourd’hui la vaporisation sur le corps. Pour réveiller les usages et aussi – sans doute – intéresser la jeune génération, les marques essaient de se renouveler. Huiles pour le corps, parfums solides sont toujours des options, mais se multiplient les parfums pour cheveux et s’inventent, grâce à la recherche, de nouveaux gestes. Intervient aussi le paramètre de la praticité (les formats de voyage, le transport). Retour en arrière parfois, avec la préciosité de l’utilisation d’une poire, la délicatesse du pinceau, ou en route vers le futur, avec l’arrivée novatrice du cushion. Les réseaux sociaux se mettent également au parfum avec les smellfies. Un monde de senteurs en marche.

Le modèle solide toujours robuste

Écho aux concrètes de jadis, les parfums solides dégagent des effluves de nostalgie. Classique chez Diptyque, la version solide existe depuis longtemps et a débuté de façon très artisanale autour d’une “pâte olfactive”. Délicieux baumes parfumés lovés dans un boîtier noir, ils reprennent en version nomade des créations iconiques : Philosykos, Do Son, L’Ombre dans l’Eau et Eau Rose. Nouvelle maison, Sabé Masson a imaginé des parfums de soin, Soft Perfume, avec une version solide dont une collection rétro autour de l’univers de la comtesse de Ségur.

Mêmes flacons, nouveaux rituels

Pour éliminer le geste traditionnel, mais avec le même flacon, il est possible de juste s’imprégner de parfum. Un pschitt dans l’espace et traversez la brume pour simplement “s’ennuager”. Byredo renoue avec l’élégance du geste des maquillages du théâtre japonais et propose une version joliment nommée Kabuki. Dans un boîtier laqué de noir, un pinceau rétractable, une poudre microfine et un geste pour poser le parfum (Bal d’Afrique, Gypsy Water ou Blanche) dans un nuage. En spray et avec une texture lait aérienne, la Milky Emulsion de La Vie est Belle (Lancôme) ajoute une facette soin avec des propriétés hydratantes. Les perles de parfum de Dior s’amusent d’un geste joyeux avec une bille ronde et douce qui roule et libère une texture fondante, légère et fraîche. Un petit flacon ludique, nomade pour Miss Dior (Blooming Bouquet et Absolutely Blooming) et rose de plaisir pour Poison Girl Unexpected.

 

Fragrances pour les cheveux

Se parfumer les cheveux avec légèreté tandis que le mouvement de la marche accentue la diffusion. Une pléthore de propositions aujourd’hui. Guerlain avec l’iconique Petite Robe Noire a pour sa brume pour cheveux une composition aux senteurs de cerise, de cassis, de fleurs, de notes vertes… qui se diffuse en halo. Triplé gagnant chez Byredo, avec deux trios autour des fleurs et des bois. Chez Frédéric Malle, l’idée de nimber la personne d’un halo de parfum s’exprime avec Portrait of a Lady ou Carnal Flower et sa sulfureuse tubéreuse, deux créations magnifiques de Dominique Ropion. Pour Tom Ford, une Brume Black Orchid qui donne aux cheveux souplesse et éclat et ajoute des filtres anti-UVA et UVB. Aussi, Dreamy Mists de Cacharel pour Anaïs Anaïs et Amor Amor en version double, corps et cheveux.

Compositions harmonieuses

La superposition de fragrances (layering) permet de composer un nouveau parfum. Il est possible de tenter l’aventure avec “ses” parfums ; dans ce cas, privilégier le choix d’un ingrédient commun et commencer par le plus capiteux pour terminer par le plus léger. Jo Malone, avec le Fragrance Combining, en a fait sa signature, avec des associations orchestrées et harmonieuses. Touche de Parfum pour J’adore de Dior se marie aux différentes versions du même nom. Maison Margiela a imaginé pour Replica, Glow et Blur des bases parfumées de texture huile qui se combinent avec toutes les références. Glow ajoute une fraîcheur solaire avec des notes de néroli, de bergamote, d’iris. Blur, avec l’idée de flouter la mémoire, joue sur des aldéhydes, du jasmin, du musc et ajoute une sensation de mystère enveloppant.

Cushion du futur

Dans l’esprit du fameux cushion qui a révolutionné le maquillage, le parfum innove et l’adopte. Usant d’une technique développée avec Capsum, Chanel se lance dans l’aventure avec une jolie édition limitée pour Chance. La nouvelle Eau Tendre se joue de microbulles invisibles en suspension dans une texture gélifiée. Par simple pression s’obtient la juste dose de parfum de la Touche de Douceur Parfumée. Dans un boîtier rond décoré de coquelicots et au capot miroir, Flower by Kenzo se présente en cushion avec une texture gelée tout en fraîcheur et se pose avec une houppette.

Photographie par Julia Andreone

Articles associés

Recommandé pour vous