Be Well

Encore mieux que le yoga, le Prānayāma

Le Prānayāma est la discipline du souffle au travers de la connaissance et le contrôle du prana, énergie vitale universelle. Ce terme désigne encore un mouvement respiratoire orienté (ā-yāma) vers le souffle vital qui le précède et le soutient (pra-ana). Idéale pour renforcer le bien-être, surtout en temps incertain, nous vous expliquons les bienfaits de cette discipline proche du yoga.
Reading time 3 minutes
© Instagram @joja

Le pranayama : pour se connecter à notre énergie vitale

Pranayama signifie : "Extension de la force de vie". Par sa pratique, on prend conscience de notre énergie vitale, appelée Prana en sanskrit, pour mieux la respecter et mieux la gérer. Ses techniques, plus ou moins simples, consistent à réguler et affiner la respiration.

 

Agir sur notre état mental par la respiration

La respiration et notre état mental sont très liés. Vous avez peut-être déjà observé que lorsque vous êtes énervés, la respiration s’accélère et devient chaotique. A l’inverse, un état d’esprit calme s’accompagne d’une respiration calme et paisible. Les techniques de pranayama utilisent ce lien entre notre état mental et la respiration. En améliorant la qualité de celle-ci, on induit un état de bien-être et de détente, au niveau mental, mais aussi physique, physiologique et énergétique. Les activités nerveuses et hormonales sont ainsi régulées.

 

Trouver l'équilibre

La pratique du pranayama nous aide à trouver l'équilibre, dans notre vie, entre l'action et la détente. La respiration se calme et s’affine, ainsi que le mental; on apprend à mieux gérer notre énergie (donc également notre stress et nos émotions) dans la vie de tous les jours. Un mode de vie plus sain peut s'installer. Le pranayama est une technique plus subtile que les postures de yoga, donc pour beaucoup moins attirante, mais ses effets sont très profonds.

 

Une respiration ample et consciente

C’est le pranayama de base; il est important de vous sentir à l’aise dans cet exercice avant de passer à la suite. Commencez en position allongée, puis en position assise éventuellement. Posez une main sur le ventre, l’autre sur la poitrine. Inspirez amplement, doucement et consciemment, en remplissant d’abord le bas du ventre, puis tout le ventre, le bas de la poitrine et le haut du buste. Expirez de la même façon, en vidant d’abord la poitrine, le haut du ventre puis le bas du ventre. En position assise, ressentez (ou imaginez peut être au début) l'énergie qui monte de la terre vers le ciel à l'inspiration, qui redescend du ciel vers la terre à l'expiration. Portez toute votre attention sur votre respiration et ressentez là de manière aussi subtile que possible.

 

Quelques précautions

Comme pour la pratique des postures de yoga (asanas), il est très important de ne pas forcer, et de rester très attentif. Le fait de forcer dans ces exercices pourrait provoquer au contraire un état de stress et de fatigue. Il est donc conseillé d'apprendre ses techniques auprès d'un professeur de Yoga.

Articles associés

Recommandé pour vous