Be Well

Il faut dormir pour être belle

Toujours fatigués, jamais reposés… En cinquante ans, les Français auraient perdu une heure de repos par nuit. Dommage, car le sommeil est un véritable élixir de beauté, gage d’une peau rayonnante et plus jeune. Dormez maintenant…
Reading time 5 minutes

Selon les études menées par l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), nous serions 12 millions à estimer être en dette de sommeil. La France détient d’ailleurs le triste record du pays où l’on consomme le plus d’hypnotiques en Europe. Or, c’est la nuit que la peau peut enfin profiter d’une accalmie dans sa lutte contre les UV et la pollution pour se concentrer sur sa régénération. Sachant que la microcirculation est à son climax entre 23 heures et 4 heures du matin, c’est le moment idéal pour l’abreuver d’actifs et la préparer aux agressions de la journée. “Il se passe beaucoup de choses la nuit au niveau cutané”, confirme Véronique Broutin, directrice développement et innovation des laboratoires Embryolisse. “La régénération cellulaire est plus élevée, la perte en eau augmente, ce qui rend la peau plus perméable et donc plus réceptive aux actifs, le stress oxydatif disparaît et la réparation peut commencer. C’est le moment idéal pour appliquer un soin cosmétique car son efficacité sera décuplée !” Pourquoi pas un peeling de nuit dont les agents desquamants peuvent alors aider l’épiderme à se débarrasser efficacement des cellules mortes et à relancer la production de collagène et d’élastine ? C’est d’ailleurs aussi pendant cette phase que les toxines accumulées dans les cellules sont éliminées par les systèmes de nettoyage naturels de l’organisme : un soin détox sera donc le bienvenu pour booster le phénomène qui permet à l’épiderme de bien fonctionner, avec, à la clé, une peau plus jeune et plus éclatante.

Mais le sommeil n’est pas seulement propice au renouvellement cellulaire, c’est aussi un formidable anti-inf lammatoire. Or, l’inflammaging, cette inflammation chronique des tissus qui produit des radicaux libres, facteurs de microlésions qui causent à leur tour une dégradation des membranes cellulaires et des dommages sur les fibres de soutien, se combat la nuit. Dormir permet de faire baisser drastiquement le niveau d’inf lammation, et c’est tant mieux car selon une étude menée par Estée Lauder en 2013, quand on ne dort pas assez, on fait quatre à cinq ans de plus que son âge.

Les Coréens n’ont d’ailleurs pas attendu que nous prenions conscience du potentiel réparateur de la nuit pour inventer les sleeping packs, de véritables bombes antifatigue qui s’appliquent le soir à la place de son soin de nuit habituel et se rincent au réveil. Enrichis d’actifs surdoués de la régénération cutanée vectorisés par des textures avant-gardistes, ils emmènent le soin au plus profond de la peau pour des réveils en beauté. Et ce n’est pas tout. Le déstockage des graisses a également lieu pendant que nous dormons : quand la qualité du sommeil est bonne, les hormones “brûle gras” fonctionnent à plein régime car la nuit l’aff lux sanguin est plus important, ce qui augmente la température corporelle et accélère les réactions métaboliques. Du coup, l’efficacité des ingrédients actifs des soins minceur s’en trouve potentialisée. Une aubaine qui invite à soigner la qualité de son sommeil en éteignant smartphones et ordinateurs une demi-heure avant le coucher parce que les écrans énervent et bloquent la synthèse de mélatonine, l’hormone du sommeil, et qu’ils émettent une lumière bleue capable de pénétrer l’épiderme encore plus profondément que les rayons UV. Résultat, elle provoque un stress oxydatif qui favorise le vieillissement cutané et accélère la formation des rides. À fortes doses, et rappelons que nous sommes exposés entre six et huit heures par jour aux lampes LED, à l’ordinateur, à la télévision ou au téléphone, la lumière bleue est aussi responsable de la formation de taches pigmentaires. Les radicaux libres qu’elle génère oxydent les pigments et rendent visibles certaines taches qui ne l’étaient pas encore. Pour s’en préserver, on mise sur des formules riches en antioxydants et on bannit définitivement les écrans de la chambre à coucher…

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous