L'Officiel Art

PAD 2019 : les stands à ne pas manquer

La 23e édition du PAD Paris (3-7 avril) – qui, depuis sa création, a essaimé avec succès à Londres, Genève et Monaco – réunit cette année encore amateurs et collectionneurs internationaux d’art et de design. Nous avons sélectionné 12 stands à ne pas manquer.
Reading time 4 minutes

Salon à taille humaine, posé au cœur des Tuileries, le PAD rassemble, à la manière d’un vaste cabinet de curiosités, 70 entités, dont 18 nouveaux participants cette année. Chaque édition entend élargir le spectre esthétique, mais également les dispositifs de distinction des lauréats de prix décernés (à découvrir dans le diaporama ci-dessous). Ainsi, HSBC a remis pour la première fois un prix spécial Jeune Designer. Il enrichit les quatre prix historiques du Jury du PAD : le Prix du Stand, le Prix du Design contemporain, le Prix du Design du XXe siècle et le Prix spécial du Jury. Au fil des éditions, art moderne, arts décoratifs, arts premiers, design moderne et contemporain mais également bijoux et horlogerie dressent un tableau propre à délivrer au visiteur, à la manière d’un atlas des styles, un panorama où le regard s’aguerrit. L’échange entre visiteurs et galeristes est ici essentiel pour glaner et approfondir des informations sur une pièce de mobilier, un objet de décoration, un bijou. Le PAD incarne la volonté de favoriser une meilleure approche des amateurs qui ne posséderaient pas forcément de connaissances aiguisées, de même que le dialogue avec les collectionneurs. De fait, si le PAD est un rendez-vous essentiel pour les grands acheteurs rompus à l’exercice, il s’envisage également comme une flânerie esthétique.

LES PRIX PAD 2019

12 STANDS À NE PAS MANQUER

“Afterimage of beginning” 013-413 de Choï Byung Hoon, 2013. Banc en basalt, piètement en pierre naturelle, H. 54 x L. 119 x P. 40 cm.
Suspension “Elytre” d’Emmanuel Levet Stenne, 2018, structure en laiton, abat-jour en verre soufflé.
Vase en cuivre martelé à patine oxydée de Jean Dunand, 1908. H. 40 x D. 12 cm.
“Justo” d’Ayala Serfaty, 2018. Tabouret en feutre Nuno fait à la main associant fibres de laine, de lin et de soie, structure en acier. H. 60 x L. 80 x P. 70 cm.

GALERIE BSL
Stand 60

“Lily Pad Tree” de Nacho Carbonell, 2018, acier, treillis métallique, béton, plâtre et mélange paverpol, H.174 x L. 112 x P. 112 cm.
Rolex Daytona Paul Newman JPS 6241.
Nancy Lorenz, “Boîte Lemon Box”.

GALERIE CHAHAN
Stand 59

Casque spectaculaire (kawari kabuto), Japon, 1ère moitié de l’époque Edo (1603-1868), fer laqué noir de type etchu zunari, ornements latéraux (wakidate) bois laqué représentant des oreilles de lapin.
Décors de bouche Malagan, Nouvelle-Irlande, Archipel Bismarck. H. 38 x L. 32 cm.

GALERIE FLAK
Stand 55

Vase de Taxile Doat, circa 1904, porcelaine craquelée et émaillée. H. 16,8 x L. 12,2 cm.
“Niko Niko”de Jaime Hayon, 2018, Chromatico, différents plateaux en marbre et structure en bois laqué, H. 50 x D. 45 cm.
“Fontaine de table” d’Arthur Hoffner.

SEVRES
Stand 14

 

 

PAD Paris : du 3 au 7 avril, Jardin des Tuileries

Prochains rendez-vous 2019 du PAD :

•MONACO, 26-28 avril, Forum Grimaldi

•LONDRES, 30 septembre-6 octobre, Berkeley Square, W1

 

Articles associés

Recommandé pour vous