L'Officiel Art

Le retour des monstres pop

Erro a jeté son dévolu sur les grandes figures de l’imaginaire collectif, des régimes totalitaires, de l’histoire de l’art européenne et du cinéma hollywoodien, et les a joyeusement estropiées et mutilées.

Autrefois fièrement dressées, immobiles devant un horizon qu’elles devaient imaginer radieux, sous le regard du spectateur prétendu de leur gloire ou de leur talent, leurs portraits ne les représentent plus que comme des corps en mutation, à qui le peintre a greffé un double monstrueux pour mieux révéler, peut-être, leurs vérités cachées. Son vocabulaire pop, empruntant aux comics américains, les a transformées en assemblages absurdes de chair et d’appendices repoussants dans des compositions ironiques, autant de “collages animés”, propres à l’artiste. Critique indirecte des médias et de leur diffusion de masse, ce cycle de portraits intitulé Monsters a été très rarement montré depuis 1968. Erro a choisi de les confier à L’Officiel Art

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous