Art

De mains de maîtres : quinze artisans d'art français à Tokyo

by Yamina Benaï
15.09.2017
A l’ère des technologies les plus avancées, rien jamais ne remplacera le travail de l’artisan d’exception. Connaissance intime de la matière, précision implacable du geste, intuition subtile de l’angle et du délié... Un trésor patrimonial amplement mis à l’honneur au Musée national de Tokyo-Hyokeikan, où les réalisations de 15 maîtres d’art français sont présentées dans le cadre de “Wonder Lab”, une exposition placée sous le commissariat d’Hélène Kelmachter, et les bons auspices de la Fondation Bettencourt Schueller, mécène d’honneur de l’événement.

“Wonder Lab” : son titre à lui seul convoque tout un paysage mental. Le beau, le merveilleux, le fascinant, l’inattendu, l’inespéré... Autant de valeurs volontairement chahutées par la notion du “lab”. Essai, expérimentation, tentative, ébauche... Travail inlassable, long work in progress pour atteindre l'excellence que la culture japonaise aime à saluer de l’appellation : “trésor national vivant”. Dans cette dynamique qui, en toute discrétion, suggère de mettre en relation les “uns” – élus – avec les “autres” – choisis –, la Fondation Bettencourt Schueller, portée et inspirée depuis près de vingt ans par le savoir et le faire a développé une toile d'initiatives qui ont permis à de nombreux projets d’être menés à terme. En rassemblant quinze artisans d'art français sur un territoire d'élection – le Japon –, “Wonder Lab” incite à interroger la création contemporaine sur de multiples médiums : orfèvrerie, céramique, plumasserie, travail de l’écaille, du verre, du cuir, de la paille, du papier et du textile. Pour la première fois, le public japonais aura ainsi la possibilté de confronter ses traditions en la matière avec la création de l'Hexagone. Adossés à une pratique pluriséculaire, ces artisans ont pour point commun une volonté d'interroger leur technique et de lui donner l'impulsion propre à son évolution, afin qu’à l’image d'une langue vivante, elle s’assure une pérénnité.

 

LES ARTISANS : Serge Amoruso (maroquinier), Emmanuel Barrois (verrier), Christian Bonnet (écailliste-lunetier), Fanny Boucher (héliograveur), Roland Daraspe (orfèvre), Lison de Caunes (marqueterie de paille), Gérard Desquand (graveur héraldique), Jean Girel (céramiste), Michel Heurtault (créateur en parasolerie), Nathanaël Le Berre (dinandier), Sylvain Le Guen (éventailliste), Laurent Nogues (gauffreur-imprimeur), François-Xavier Richard (créateur de papier peint à la planche), Nelly Saunier (artiste plumassière), Pietro Seminelli (plisseur).

 

“WONDER LAB”
15 maîtres d’art et artisans d’art d’exception
du 11 septembre au 26 novembre
Musée national de Tokyo, Hyokeikan
Ueno-Kôen 13-9, Taitô-ku, Tokyo 110-8712
ACCÈS : Carte du Musée national de Tokyo
•10 min à pied des gares JR d’Ueno (sortie Parc)
et Uguisudani (sortie Sud)
•15 min à pied des stations Ueno et Nezu (Tokyo Metro)
ou Keisei-Ueno
Renseignements : 03-5777-8600 (Hello Dial)
http://www.tnm.jp/

1JEAN GIREL©PHILIPPE CHANCEL.jpg
JEAN GIREL©PHILIPPE CHANCEL.
1LAURENT NOGUES©PHILIPPE CHANCEL.jpg
LAURENT NOGUES©PHILIPPE CHANCEL.
2François-Xavier RICHARD©PHILIPPE CHANCEL.jpg
François-Xavier RICHARD©PHILIPPE CHANCEL.
2NELLY SAUNIER©PHILIPPE CHANCELjpg.jpg
NELLY SAUNIER©PHILIPPE CHANCEL
2ROLAND DARASPE©PHILIPPE CHANCEL.jpg
ROLAND DARASPE©PHILIPPE CHANCEL.
2SYLVAIN LE GUEN©PHILIPPE CHANCEL.jpg
SYLVAIN LE GUEN©PHILIPPE CHANCEL.
3LISON DE CAUNES©GILLES TRILLARD.tif
LISON DE CAUNES©GILLES TRILLARD.
3NATHANAEL LE BERRE©PHILIPPE CHANCEL.jpg
NATHANAEL LE BERRE©PHILIPPE CHANCEL.
4JEAN GIREL©PHILIPPE CHANCEL.jpg
JEAN GIREL©PHILIPPE CHANCEL.
Alcove "Un monde en soi"©Nelly Saunier.jpg
Alcove "Un monde en soi"©Nelly Saunier
L'infini 3 NATHANAEL LE BERRE©NATHANAEL LE BERRE.jpg

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous