L'Officiel Art

Camille Fournet ou la passion d'un maroquinier pour l’art

Depuis son acquisition en 1994 par Jean-Luc Déchery, la maison Camille Fournet (fondée en 1945 en Picardie) s’est attachée au développement d’un savoir-faire artisanal sellier appliqué à la maroquinerie – sacs à main, bracelets de montre sur mesure –, et constamment irrigué par des inspirations contemporaines. Dès les débuts, son épouse, Françoise Déchery, se passionne pour la marque : amateurs d’art, ils ont tous deux développé une collection et ont intégré le regard des artistes au sein même de l’entreprise… Ce dont témoigne leur programme “Equinoxes”.
Reading time 2 minutes

 

Guidés par une inclination commune pour la création contemporaine, Françoise et Jean-Luc Déchery convient un artiste dans le cadre d’une résidence de six mois durant lesquels toute latitude lui est conférée pour imaginer une œuvre imprégnée de l’esprit de la maison Camille Fournet. La pièce ainsi conçue est ensuite présentée un 21 mars ou un 21 septembre. Pourquoi ces dates ? Car elles correspondent à ce moment précis où le soleil traverse l’équateur céleste : la durée du jour et de la nuit se trouvant alors à égalité. Comment est réalisé le choix des artistes ? “Il s’agit pour nous de mettre en lumière un créateur dont nous aimons le travail, de partager avec d’autres ce qui fait l’intérêt de son approche”, indique Jean-Luc Déchery. Pour cet équinoxe 2, c’est Elsa Sahal qui relève le défi : “Nous suivons son travail depuis longtemps. Nous sommes très sensibles à son matériau de prédilection, la céramique, et lorsqu’elle nous a appris qu’elle désirait depuis longtemps créer une pièce intégrant cuir et céramique, le défi était lancé ! Les artisans de la Manufacture Camille Fournet ont su répondre et adapter leurs techniques aux demandes de l’artiste. Le rapprochement de ces deux univers, qui ont en commun le travail de la main, permet un enrichissement réciproque” poursuit-il. “Les œuvres que nous soutenons seront amenées à voyager, grâce à l’implantation internationale de notre maison. Certaines d’entre elles pourront également être exposées dans la Manufacture. De là à transformer la manufacture, nos locaux et nos boutiques en lieux d’exposition, il n’y a qu’un pas... que nous franchirons peut-être un jour”, souligne Françoise Déchery. 
 

“Acrobate”, par Elsa Sahal, exposition jusqu’au 20 septembre à la boutique Camille Fournet, 5, rue Cambon, Paris 1er.

Articles associés

Recommandé pour vous