Voyages

Le dépaysement à moins d'une heure de Paris

by Eugénie Adda
14.12.2016
L’hiver déjà bien entamé donne d’irrésistibles envies de city break. Pour un week-end ou juste pour quitter Paris le temps d'une nuit, L’Officiel vous livre 3 adresses idylliques toutes situées à moins d’une heure de la capitale.
La Demeure du Parc à Fontainebleau

L’hôtel : fraîchement ouvert dans une ancienne dépendance royale du château de Fontainebleau, ce boutique-hôtel joue la carte d’une rusticité scandinave sans pour autant verser dans le cliché glacial. Poutres apparentes, bois clair, pantone pastel mais jamais mièvre, les 20 chambres de cette auberge contemporaine ont tout pour reposer les yeux des Parisiens épuisés. Au rez-de-chaussée, un salon donnant sur un jardin soigné, où lire près de la bibliothèque en écoutant bramer les cerfs de la proche forêt.

La table : hautement créative. Pilotée par la très jeune Carmen Thelen sous l’impulsion de l’étoile Frédéric Vardon. Une bistronomie actuelle, vive et forcément de saison, où les propositions fusent, dominées par le sacro-saint produit. Côté dessert, les créations fruitières d’une pâtissière, très jeune elle aussi. Une soirée idéale à commencer ou terminer au bar, fief du foisonnant Daniel Rodriguez, barman qui brouillet à plaisir les frontières entre mixologie et performance.

www.lademeureduparc.fr

L'Auberge du Jeu de Paume à Chantilly

L’hôtel : une demeure bourgeoise à la française, qui malgré une ouverture en 2012 semble avoir toujours été là. Bergères moelleuses, passementerie léchée, toiles XIXe et consoles Louis XV donnent aux chambres et suites une impression d’éternité terriblement réconfortante. Impression que renforce la proximité immédiate du domaine de Chantilly, son musée du cheval et ses grandes écuries, merveille d’architecture XVIIIe à visiter absolument. Autre atout de cet endroit hors du temps, un spa Valmont proposant, entre autres, un soin à la Chantilly et un massage pour soulager les cavaliers courbaturés

La table : un événement à elle toute-seule grâce à l’arrivée de Clément Leroy, disciple de Guy Savoy à qui on promet un avenir multi-étoilé. Et si la Table du Connétable en possédait déjà deux sous Arnaud Faye, il y a fort à parier qu’elles seront dignement maintenues par son successeur, aux fourneaux depuis le mois de juillet. Sa cuisine, véritable déclaration d’amour à la France, allie délicatesse inouïe et tours de force techniques.

aubergedujeudepaumechantilly.fr

Les Etangs de Corot à Ville d'Avray

L’hôtel : Un « voyage immobile » comme l’annoncent Alice et Jérôme Tourbier, fondateurs des lieux déjà à l’origine des sources de Caudalie. Car si on y entre par une tranquille ruelle de banlieue, la vue de l’autre côté nous transporte déjà bien loin : deux étangs aux reflets impressionnistes ouvrent sur une forêt profonde et luxuriante. L’ établissement, lui, pourrait parfaitement se trouver en plein cœur de la Sologne, avec ses balcons en bois, ses jardins silencieux et ses chambres et suites où motifs floraux et toile de Jouy invitent aux rêveries nostalgiques. Le spa Caudalie, havre de paix absolu ouvrant sur le jardin, nous initie à la Vinothérapie.

La table : le Corot, orchestré par le chef Rémi Chambard, récompensé d’une étoile pour sa maîtrise parfaite des très grands classiques français. Dans l’assiette, ris de veau, gibiers, foie gras ou cèpes dessinent une partition toute forestière rehaussée de quelques incursions asiatiques jamais dissonantes. Un hommage au terroir hexagonal qui se savoure également au bistrot de l’hôtel.

www.etangs-corot.com

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous