Fashion Week

Le voyage intergalactique de Jeremy Scott

Perruques colorées, cuissardes sans fin et couleur néon, le créateur voit le printemps-été 2020 sous un prisme cosmique et décadent.
Reading time 1 minutes

Un peu rock, un peu pop, un peu interstellaire, le défilé Jeremy Scott, premier de la Fashion Week de New York, nous offre un melting-pot d'influences. 
Les perruques fluorescentes so 80s non sans rappeler les animés Japonais sont couplées d'un maquillage audacieux, d'épaules ultra-structurées le tout dans une variété d'imprimés et de couleurs. Ces rockeurs sous acide nous proposent une vision quasi-kaléïdoscopique et fantasmée du musicien idéal selon Jeremy Scott. 
Au-delà des références à la culture Pop', maintenant coutumières du travail de Jerelmy Scott, on relève un savant travail sur les structures et les volumes, donnant aux silhouettes l'aspect couture que l'on attend de la part du créateur. 

/

Articles associés

Recommandé pour vous