Chez Chanel, la croisière s'amuse
Fashion Week

Chez Chanel, la croisière s'amuse

Comme pour rappeler que ces collections dites croisières ont été créées pour les riches héritières en quête de soleil en plein hiver, Karl Lagerfeld a eu la belle idée de construire sous la nef du Grand Palais un navire aux allures de paquebot de luxe.
Reading time 3 minutes

Et quand Karl a une envie, on le sait, rien n’est impossible. A peine franchie la sécurité du bâtiment parisien, devenu le lieu d’accueil des défilés de la maison de la rue Cambon (Chanel ayant annoncé être le mécène exclusif du projet de rénovation du Grand Palais), l’effet est comme au cinéma. Le cri des mouettes et le léger vent frais venant se nicher dans nos nuques contribuant à poser ce décor spectaculaire.

Baptisé "La Pausa", du nom de la résidence d’été de Gabrielle Chanel sur la French Riviera, ce navire plus vrai que nature nous fait croire sans peine que nous allons prendre le large. L’impression d’ailleurs devenant de plus de plus forte. Sommes-nous toujours à Paris à quelques mètres de la Seine ? Dans un décor de la Cinecitta ? Incarnons-nous une aristo intello d’un livre de Fitzgerald ? La magie de Chanel est depuis toujours celle de nous raconter de belles histoires de mode, d’élégance, de style, d’époque.

Passe alors un petit pull blanc griffé du double C rouge coquelicot. Des pantalons à rayures, forcément. Des robes détournées du caban. Les souliers babies sont blancs comme les petits bérets vissés sur les têtes des sœurs Hadid, Barbara Palvin et Stella Maxwell. L’allure est lumineuse, fraîche, juvénile, accentuée par ces roses tendre ou malabar vus sur une robe mini très sixties, un béret, un sac. Ou sur des silhouettes en denim bleu totalement lacéré. On met ses mains dans les poches de ses jupes midi, ou dans un ensemble robe manteau ample totalement effiloché. Quelques tailleurs en fil lurex marine gansé de noir rappellent la touche Chanel.

La couleur star ? Le bleu roi évidemment, choisi sur des imprimés, des sacs, une robe de mousseline. Ou sur ce t-shirt offert à chaque happy few l’après-midi même. Le soir, lui, a des accents pop, scintillants voire 80’s, comme la bande son du show, le synthé de My Mine, construite par Michel Gaubert, fidèle sound designer de la maison.

Et si Chanel, avec ce show, faisait souffler un vent de hype sur la Croisière, habitude de voyage snobée par les travellers de luxe ? Margot Robbie, Kristen Stewart et Lily-Rose Depp, croisées à l’after party organisée à bord du paquebot, semblent déjà conquises.

/

Articles associés

Recommandé pour vous