Beauté

Parfums : 5 voyages olfactifs pour s'évader

On s’offre un surplus d’évasion grâce à ces cinq nouveautés, concentrés d’été indien.
Reading time 2 minutes

Oud Blanc, Van Cleef & Arpels (ci-dessus)

Capiteux, sensuel, porté aux nues par les addicts de fragrances orientales : on croyait tout savoir sur le bois d’oud. C’était sans compter sur le dernier opus de la Collection Extraordinaire qui révèle une facette méconnue de cette matière mystérieuse aux vertus purificatrices.

Serpent Bohème, Boucheron.

Hommage parfumé au bijou protecteur de la maison Boucheron, ce floral fruité associe l’effervescence pétillante de la mandarine et du cassis à la fraîcheur d’un bouquet de roses.

L’Initial, Guerlain.


Réédition du mythique Shalimar Parfum Initial, la nouvelle composition de Thierry Wasser célèbre l’orange, le jasmin, la rose de Turquie et l’iris, mix corsé d’une pointe de fève tonka, de vanille, de caramel et de musc blanc. 

My Way, Giorgio Armani.

Fleur d’oranger, bergamote de Calabre, jasmin et tubéreuse : outre son cocktail prometteur et son nom synonyme d’indépendance, le dernier-né de la maison Armani fait le choix d’une fragrance éco- responsable, aux ingrédients sourcés avec soin et contenus dans un écrin rechargeable.

Coco Mademoiselle L’Eau Privée, Chanel.

Véritable invitation à l’exploration de contrées exotiques, le nouveau chapitre de l’épopée Coco Mademoiselle devrait nous aider à patienter jusqu’à notre prochaine escapade grâce à la rencontre au sommet de la rose et du jasmin.

Articles associés

Recommandé pour vous