L'Officiel Art

The Armory Show 2020 : les œuvres les plus partagées sur Instagram

Grâce à la multitude de participants qui les partagent, ces œuvres se sont révélées aussi puissantes sur Internet qu'elles le sont dans la réalité.
Reading time 6 minutes

Alors que l'Armory Week a repris à New York, les amateurs d'art ont eu de quoi se réjouir ces derniers jours. Une gamme d'œuvres modernes et contemporaines passionnantes se sont révélées au grand public. En plus de l'Armory Show 2020, la première foire d'art de l'immeuble éponyme, d'autres événements comme Spring / Break, Scope et Independent Art Fair ont apporté une dose de créativité à divers endroits du pourtour de Manhattan.

Comme pour tout événement majeur, certains des plus grands moments forts de l'Armory Week, à la valeur esthétique ou culturelle élevée, se sont logiquement retrouvés partout sur Instagram. La plate-forme de médias sociaux n'est qu'une méthode de démocratisation de l'art, et relaie aisément une partie des oeuvres. Vous pouvez ainsi participer à l'Armory Show, que vous y ayez réellement assisté ou non. Nous avons répertorié ci-dessous quelques-unes des œuvres les plus instagrammables de l'Armory Show 2020, afin que vous puissiez profiter des oeuvres qui sont aussi captivantes dans un espace numérique qu'elles le sont dans la vraie vie.

Rien n'attire plus l'attention d'un public averti d'Internet qu'un célèbre visage de Netflix. Marie Kondo, dont la méthode de désencombrement radical a gagné du terrain grâce à son livre The Life-Changing Magic of Tidying Up de 2016 et à son émission à succès Tidying Up with Marie Kondo de l'an dernier, porte son image à un nouveau niveau. L'oeuvre : une représentation de l'icône moderne, pointant une arme sur le téléspectateur dans le cadre d'un article Facebook, le tout sous-titré "J'ai dit EST-CE QUE CELA ÉCLAIRE?". La contribution de Christine Wang à The Armory Show 2020 a déclenché  une réaction instantanée et généralisée sur les réseaux.

Alors que la question de savoir si le monde prendra suffisamment de mesures à temps est toujours en suspens, le changement climatique est indéniablement l'un des sujets les plus débattus de notre temps. Alors, quelle meilleure façon d'attirer l'attention des téléspectateurs qu'une enseigne en néon, brandissant un message fort ? Nous espérons que l'impact de celui-ci ira bien au-delà d'Instagram.

Robert Lazzarini explore les histoires d'objets communs en les déformant, et en recherchant généralement un sujet qui résonne avec l'expérience américaine. À une époque qui a été marquée par des protestations politiques et des cas de brutalité policière (parfois les deux étant même liés), l'oeuvre consiste en une barre de police toute pliée, tel le témoin des problématiques de la société du pays.

Avec cette œuvre interactive, il ne faisait aucun doute que la dernière création de Jeppe Hein allait être un hit sur Instagram. Construite à l'aide d'un miroir bidirectionnel, de tubes au néon et de la technologie, cette pièce présentée à l'Armory Show 2020 illumine un visage, parmi neuf autres. À vous de choisir votre favori et réaliser votre meilleur cliché une fois ce dernier illuminé.

Mickalene Thomas a gagné un public averti avec ses travaux explorant la caractérisation de l'identité féminine noire. Visionnaire, l'artiste en est même devenue l'une des collaboratrices recherchées par Dior. Cette œuvre en particulier dépeint un sujet nu, sous le format d'un collage, la montrant simultanément à l'état brut et évoquant la juxtaposition d'influences qui façonnent son expérience.

Il semble que rien ne fasse une œuvre plus Instagrammable à The Armory Show 2020 que celles ayant recours au néon. Les visiteurs ont probablement des interprétations différentes de ce que Susan MacWilliam dit avec cette pièce, mais quoi qu'il en soit, tout le monde a pris une photo de son oeuvre. Bien que cet art soit hors budget pour la plupart, certains peuvent s'inspirer et commencer la recherche d'une enseigne au néon unique comme décor.

Intéressé par la façon dont la culture et l'histoire parlent à travers l'art, le travail de Whitfield Lovell se concentre principalement sur des visages afro-américains anonymes du début du 20e siècle, qu'il a récemment associés à des objets trouvés. En plus de s'émerveiller de l'habileté de ses dessins, les téléspectateurs sont susceptibles de contempler comment le visage, l'objet et le titre se complètent. En tout, ce sont onze œuvres fascinantes de The Spell Suite qui sont exposées à l'Armurerie.

La nouvelle œuvre de Cynthia Daignault présente 24 visages de femmes célèbres, issues de disciplines et d'époques diverses, toutes réunies dans une même oeuvre faite de noir et blanc à l'huile. Il est difficile de ne pas reconnaître de nombreux visages et d'établir des liens entre eux : Anita Hill et Christine Blasey Ford, la princesse Diana et Meghan Markle, Hillary Clinton et Alexandria Ocasio-Cortez... Toutes les femmes photographiées ont fait l'objet d'un examen minutieux, mais elles ont également accompli des réalisations majeures, faisant de Delia's Gone une œuvre qui a fait écho à de nombreuses participantes à The Armory Show 2020, particulièrement pour la Journée internationale de la femme.

Articles associés

Recommandé pour vous