Voyage

L'Hotel Martinez, QG Cannois d'un été 100% Français

Malgré une saison estivale profondément bouleversée par la pandémie, l'hôtel iconique de la Croisette maintient le cap et conserve son rang parmi les destinations les plus prisées de la French Riviera
Reading time 5 minutes

Une fréquentation record, prouesse majeure en période post-pandémie

En période de crise, la clientèle des établissements de luxe s'accroche plus que jamais à ses repères et à ses rites.

Institution Cannoise au prestige inégalé, le palace iconique de la Croisette rouvert en grande pompe en 2018 sous l'égide de The Unbound Collection by Hyatt en fait partie intégrante.

Repaire éternel des grands noms du 7ème art et des insiders de l'industrie cinématographique, ce lieu à l'élégance intemporelle figure parmi les rares hôtels de luxe à avoir sauvé sa saison et jouit d'une fréquentation record en comparaison de ses concurrents de la côte d'Azur, fortement impactés par l'absence de clients étrangers.

Une prouesse qu'on doit à la réactivité sans pareille de ce vaisseau amiral de la Croisette, qui a multiplié les initiatives innovantes dès le début de l'épidémie. En quête de sanctuaires apaisants, les fidèles du Martinez ont souhaité renouer avec la légereté caractéristique de cette enclave Art-déco sublimée par Pierre-Yves Rochon, intrinsèquement liée à la légende de la French Riviera des années folles.

Toute l'équipe du palace s'est mobilisée, créant de nouveaux concepts destinés à insuffler de la légereté durant cette saison pas comme les autres: pour renouer avec l'art de vivre à la Cannoise, le Martinez propose cet été un nouveau package Summer House, qui permet d'expérimenter toutes les facettes de cette adresse mythique en une même journée: après un petit déjeuner au Jardin du Martinez suivi d'une session de farniente et d'un déjeuner à la plage de l'hôtel, on s'accorde une séance de yoga régénérante et un massage délassant.

Une échappée belle à la croisée de la gastronomie et du bien-être, accessible aussi bien aux résidents qu'aux clients extérieurs.

/

Christian Sinicropi : "Notre défi? Réinventer la convivialité"

Unique adresse étoilée de la cité Cannoise, la Palme d'Or a rouvert ses portes le 16 Juillet dernier.

Table d'exception où l'élite du 7ème art se donne rendez-vous à chaque festival, le restaurant entièrement tourné vers la Croisette et la grande bleue a dû se réinventer, sous l'impulsion de son chef Christian Sinocropi. 

Réputé pour ses "mouvements",  sa signature emblématique qui confère à ses créations inspirées des allures de chorégraphies culinaires en perpétuelle évolution, ce maître incontesté de la cuisine Provencale a su mettre à profit la pause forcée du confinement pour se lancer dans une introspection créative.

"Nous sommes dans une société hyperactive, où il faut sans cesse anticiper et innover, explique t-il. Le confinement m'a permis de prendre du recul, de faire preuve d'humilité. Nous avons eu à coeur de maintenir une relation humaine forte avec nos équipes, et nous réunissions deux fois par semaine, virtuellement. Avant la moindre annonce, nous avions élaboré des normes d'hygiène strictes. Tout en travaillant sur des problématiques concrètes: comment fédérer à nouveau, et comment amener de la convivialité dans une période si anxiogène?"

Pour renouer avec l'insouciance des saisons précédentes et apaiser les appréhensions d'une clientèle exigeante, ce perfectionniste a modifié ses usages:  "Au jardin du Martinez, nous avons décidé de fonctionner avec une ardoise plutôt qu'un menu fixe, aussi bien pour l'hygiène que l'impact environnemental. Mais aussi pour pouvoir être dans l'hyper-réactivité, car cela nous permet d'ajouter un ingrédient et de modifier nos menus au jour le jour"

"Les ajustements se sont imposés comme des évidences, poursuit Christian Sinicropi. Pour le petit déjeuner, nous avons modifié l'usage de notre buffet tout en gardant son âme de marché provencal, au coeur de son identité. Il est accessible à l'intérieur de l'hôtel, protégé par des plexiglas, et désormais servi par notre personnel. Nous avons allégé toutes les grandes appellations pour nous concentrer sur l'essentiel et revenir aux fondamentaux: des produits de saison, et une cuisine adaptée au climat. En un mot, je suis resté fidèle à ma philosophie, en faisant  preuve de résilience et en tirant le meilleur parti de cet évènement planétaire sans précédent"

 

 

73 Boulevard de la Croisette, 06400 Cannes

https://www.hyatt.com/fr-FR/hotel/france/hotel-martinez

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous