Shopping

Blockbuster : la sneaker B23 de Kim Jones pour Dior

Pas une maison de luxe qui n’ait aujourd’hui son “crossover” stylistique, à califourchon sur deux siècles. Démonstration avec la sneaker “B23” signée Kim Jones pour Dior, un pur concentré de symboles.
Reading time 1 minutes

Le simple fait qu’elles aient ouvert le dernier défilé homme de Dior par Kim Jones est un signe des temps. Ces sneakers hautes – premier acte fort du nouveau directeur artistique de la marque – étaient présentes sur la majorité des dix premiers passages; portées à bout de costume tailleur, elles matraquaient immédiatement le message à relayer pour les saisons à venir, à commencer par l’été 2019 : “Non, Kim Jones ne tournera pas le dos à l’ADN historique maison, et ce malgré une culture personnelle plutôt proche de l’univers streetwear.” Mieux, le créateur anglais entend concilier ces deux inspirations, afin de placer l’homme Dior dans la course à la séduction de la nouvelle génération. Un exercice de style devenu en deux saisons le pivot du cahier des charges des maisons de luxe. Ici, la recette est visible au premier coup d’œil : prenez une toile mythique des archives du 30, avenue Montaigne – le motif Dior Oblique –, métamorphosez-la en tissu technique dernier cri pour lui donner cet effet transparent, ajoutez deux patchs en caoutchouc fortement identitaires, puis installez le tout sur un des modèles de baskets les plus iconiques du monde streetwear, et vous obtenez la “B23”. Sachant que la même idée se décline également sur une autre paire encore plus technique. Le blockbuster n’est pas très loin.

Articles associés

Recommandé pour vous