Shopping

Entre gotha et ghetto

by Anne Gaffié
13.03.2017
Une capuche, et tout bascule. Dernière péripétie inattendue dans la vie du légendaire polo Lacoste, elle suffit à en faire une fois encore un best-seller de la saison.

Texte par Anne Graffié
Photo par Patrick Parchet
Réalisation par Marta Ferrer Trias

1933

ANNÉE DE NAISSANCE DU L.12.12 

40

COULEURS PAR SAISON 

12 Millions

DE PIÈCES VENDUES PAR AN 

Crime de lèse-majesté ? Non, brillante idée. Voilà que le sacro-saint polo L.12.12 de Lacoste repasse de l’autre côté du périph, affublé cette fois des deux signes de reconnaissance du B-Boy : 1, le volume oversize, et 2, la capuche. Loin de lui l’idée d’une partie de golf, mais il se pourrait qu’il devienne, par les temps qui courent, l’un des must-have de la saison dans la course au streetwear premium. Une version "Yo" extrêmement bien vue, décalée à souhait, voire hilarante, et pour laquelle on devine sans mal la tribu VRP, ou même la tribune VIP, qui pourrait se l’accaparer. Il faut dire que depuis longtemps déjà, et sous la houlette créative de Felipe Oliveira Baptista, le L.12.12 n’en est pas à son premier détournement réussi. Régulièrement chahuté, ou confié à des artistes contemporains via des collabs, le best-seller de la maison est si profondément ancré dans l’inconscient collectif qu’il peut se permettre bien des écarts sans jamais décevoir ni vendre son âme au diable. En boutique à partir de mars, ça sent déjà la rupture de stock. 

7

COUPES DIFFÉRENTES 

DISPONIBLE EN

BLEU MARINE, BLANC, CHAIR
ET VERT SAPIN

COMBIEN ?

160 €. 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous