Rencontre avec Fawaz Gruosi, fondateur de De Grisogono

01.06.2015
Fawaz Grouzi Erica PelosiniSur le toit du Martinez au Festival de Cannes, notre correspondante Erica Pelosini a rencontré Fawaz Grousi, fondateur de la maison de joaillerie De Grisogono...    Ca ne vous dérange pas si j’enregistre? Uniquement si vous promettez de ne pas utiliser cet enregistrement contre moi... Nous sommes tous les deux de Florence. Et lorsque deux Florentins sont ensembles... Personne ne peut les arrêter ! Justement, comment Florence a inspiré votre travail? Mon travail est influencé par mes origines, par la beauté de la Renaissance à Florence, mais aussi par le Moyen-Orient où je suis accidentellement né et où j’ai passé 7 années de ma vie. Cela donne donc la fusion de deux différentes et magnifiques cultures. Florence pour moi a toujours été le centre de l’artisanat. Artistes, restaurateurs y sont présents, mais malheureusement de moins en moins... Un de nos derniers artisans légendaire vit encore dans la ville, il a presque 100 ans... C’est Giuliano Aretini, qui a d'ailleurs travaillé avec votre grand-père ! Qui est la femme De Grisogono ? Une femme avec beaucoup de caractère. Une femme qui voyage dans le monde, qui ne se soucie pas de ce qui se passe dans la mode mais qui se concentre plutôt sur ​​son propre style. Je suis curieuse d’en savoir plus sur votre expérience passé au Festival de Cannes. Qui était la première portant De Grisogono sur le tapis rouge ? Salma Hayek ! Nous l'avons rencontré lors d'un cocktail quand je suis venu ici avec ma femme. Elle n’était pas encore célèbre, juste une jeune actrice commençant sa carrière. Que s’est-il passé ? Nous étions au Majestic, et elle était venue voir les bijoux pendant que je faisais la sieste. Le lendemain, un diamant noir avec de grandes émeraudes était sur ​​le tapis rouge. Fabuleux ! À cette même période, j'ai également commencé à parer Carla Bruni et Naomi Campbell. Hier, c'était Natalie Portman qui portait du De Grisogono, et aujourd’hui c'est Eugenia Silva. Quelle est votre pierre préférée ? Ca change tous les jours ! Aujourd'hui c’est l’émeraude. Les pierres parlent pour moi, parfois je suis plus rubis, le lendemain diamants. Mais si je devais n’en retenir qu’une, je dirais le rubis Trois mots pour décrire De Grisogono? Créativité, qualité, et glamour. Tout cela fait l'ADN de De Grisogono. Dernière question ... Dites-moi un secret ? Je suis en train de tomber amoureux de vous ! De Grisogono, jeweller, during the Cannes Film Festival 2015

Fawaz Gruozi, fondateur de De Grisogono, et notre correspondante Erica Pelosini