L' Asian street food en 5 adresses

14.04.2015
Venue des rues de Séoul, Taïwan ou Tokyo mais surtout des quartiers new-yorkais , la street food asiatique est l’obsession parisienne de 2015. Passage en revue des cantines du moment. Par Eugénie Adda

heroHero

C’est le petit nouveau dont tout le monde parle. 4 jours d’existence à peine et Héro, nouvelle cantine coréenne de la rue Saint Denis, attire déjà le tout Paris. Derrière ce carton, Carine Soto Velasquez Tsou et son équipe, grands habitués des salles bondés grâce au Mary Céleste, à la Candelaria et au Glass. Mais ne parlons pas ici d’un énième bar à cocktails. Héro, premier vrai resto de la team, célèbre le poulet frit sticky à la Coréenne, préparé par l’ex Mary Céleste Haan Palcu-Chang et à manger avec les doigts (rassurez-vous, l’évier n’est pas très loin). On couronnera tout ça d’un verre de Soju, vigoureux spiritueux coréen. Au programme aussi, Superhero, un comptoir pour six happy few qui proposera des dîners spéciaux autour de la cuisine. 289 rue Saint Denis, 75010 www.heroparis.com  

Huabu10445571_364562737064929_8989142806672086144_n

On lui doit l’excellent Camion qui fume, pionnier des food trucks. Un Popcorn Bar et un Freddie’s Deli plus tard, la prolifique Californienne Kristin Frederick renchérit avec Huabu, néo fast-food chinois au décor de bois brut où l’on commande au comptoir. Sautés sous nos yeux dans des woks de circonstance, les plats conjuguent la gourmandise qu’on attendait avec quelques notes plus finaudes. Sur une base de riz ou de nouilles sautés, un poulet caramélisé twisté, un bœuf aux brocolis chinois, des ribs de porc ou encore un tofu fermenté pour les végétariens. Jamais en retard d’une tendance food, Huabu propose aussi des bao bien garnis et des choux au matcha et sésame noir pour le dessert. 67 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 www.huabu.fr/

banhmiMiss Bành-Mi

On connaissait Fafi pour son street art girly, on la découvre en cuistot avertie aux commandes de Miss Bành-Mi, son premier restaurant/sandwicherie ouvert avec la chef Hinda Tobni dans le quartier Montorgueil. Presque inconnu dans la capitale, le sandwich coréen bành-mi accède ici à un nouveau degré de sophistication. Dans une baguette dorée signée Eric Kayser et sur une base de carottes râpées, mayo soja maison, concombre et coriandre, s’ajoutent des préparations où rien n’est laissé au hasard : onglet de bœuf au saké et poivre de Phu Quoc, suprême de poulet fermier au citron confit, aubergines, gingembre et tofu mariné à la citronnelle, plus une recette nouvelle chaque jour. Mention spéciale pour la soupe du marché en entrée et le cookie chocolat noir sésame pour terminer. 5 rue Mandar, 75002 http://missbanh-mi.tumblr.com/ ito

Ito Chan

Juste à côté du génial Ito Izakaya, bar à tapas nippon de la rue Pierre Fontaine, on trouve Ito Chan, jolie cantine blanche qui fait honneur à la gastronomie populaire tokyoïte. Trop longtemps délaissé par les Parisiens, le ramen y revient en force, dans une version bien chargée avec nouilles au bouillon, poitrine de porc, nori, et œuf mollet, maïs et kimchi en supplément. Restreinte mais efficace, la formule des plateaux repas expédiés en moins de deux laisse le choix entre un poisson et une viande, avec deux sides dépaysants. On y va aussi le week-end pour des gua bao comme à Taïwan. 2 rue Pierre Fontaine, 75009 www.itoeats.fr

sisengSiseng

Ouvert fin 2014, Siseng a déchainé la nouvelle passion parisienne pour l’asian street food. Et à raison. Le bao burger, petite bombe importée par un Français, fils de restaurateurs Taïwannais, pourrait bien nous faire oublier son cousin américain. Brioche tradi chinoise (le bao, donc), steak de bœuf mariné dans une potion épicée maison ou filet de poulet pané, tempura d’oignons et sauce tamarin s’accordent brillamment. On y goutera donc absolument, sans faire l’impasse sur les mini portions à partager dont des spring rolls poitrine-cumin ou des croquettes de bœuf au curry rouge. Et comme tout nouveau repaire qui se respecte, Siseng propose quelques cocktails pensés pour accompagner les plats. 82 quai de Jemmapes, 75010 www.siseng.fr/