Nuit

Vanessa Bruno by night

by Emmanuelle Bosc
14.03.2017
... une chanson, un livre, une peinture ou un film? Nous avons invité des créateurs de mode à nous confier quelles œuvres dédiées à ce moment propice aux sortilèges ont influencé leur travail. Une clé rêvée pour lire leur mode sous une autre lumière.

“Ma référence évidente, pour évoquer la nuit, est La Lune dans le caniveau (1), de JeanJacques Beineix (1983). Ce film, avec son esthétique qui me rappelle le photographe Guy Bourdin, et pour ce qu’il dégage, m’avait marquée dès sa sortie et je trouve qu’il reste très contemporain. Le personnage de Loretta, incarné par Nastassja Kinski, est pour moi une icône de grâce, une espèce de femme fatale angélique, élégante et douce, totalement fascinante, extrêmement subtile et moderne. La façon dont elle est habillée l’est aussi. Trois tenues traversent le film : une robe noire, au début je crois, une robe rouge au milieu et, pour finir, une robe blanche… Elles ont toutes un peu le même volume, sortes de grandes robes chemise à col V, très souples. Sur la robe rouge, il y a juste une écharpe, infiniment sensuelle ; la noire, elle, est dégagée sur l’épaule… Le tout est en soie, vaporeux. On sent le corps, mais il est suggéré, à la fois dans une volupté et dans une immense simplicité… Son maquillage n’est pas du tout fardé, rien aux yeux, juste un rouge à lèvres, la peau laiteuse. C’est d’une sensualité à couper le souffle. Elle a toujours un peu de vent dans ses cheveux, du souffle dans les vêtements, cette démarche très lente, dans une nuit montrée comme un faux décor. C’est ce que je trouve aussi très poétique, dans ce film : ce n’est pas le soir réalité, mais le soir rêvé… Cette fiction m’avait aussi marquée parce que, en mode, j’ai toujours eu du mal avec le soir, c’est-à-dire à faire du soir pour le soir, et je trouvais que cette élégance nocturne extrêmement nonchalante était la façon dont je concevais le soir, moi aussi. J’ai d’ailleurs fait référence à ce film dans ma collection de cet été. Mon look-book démarre avec une silhouette en robe T-shirt tout en lamé, une robe du soir très simple, décontractée et confort. Puis une robe rouge, en ramis de coton…”

004.jpg

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous