Food

Comment résister à l'appel du gras cet été ?

by Italy
09.06.2017
Double challenge à l'approche de l'été : préparer son bikini body et dire non au burger en terrasse. Heureusement, pour ne pas céder à l'appel des graisses saturées, L'Officiel vous donne 7 conseils à suivre à la lettre. Mais d'abord, un petit diapo pour vous faire déculpabiliser.
57950cc37d1dce9535a41c5e3a96da26.jpg
article-0-18C1D94D00000578-7_306x550.jpg
beyonce-eating-nba-all-star-game.jpg
c60f5209aac362e35247ff7be85a5911.jpg
1702082333-It-National-Pizza-Day!-See-Celebrities-Eating.jpg
gallery-1457367216-jenniferlawrence.jpg
Jennifer-Lopez-hot-dog-eating-celebs-TheBackupPlan-Splash.jpg
Rihanna+s+many+faces+DXO-l9-hc8sl.jpg
Tudb6hbS.jpg
tumblr_kv7m41YEeY1qzbagvo1_500.jpg
3c50e435bfc7b0371016c441b784e160.jpg
5ed559eb9263464f0850747540fb5f37.jpg
9bc8a2166a877e899dfed664fa8982bb.jpg
76e94c8ae35350d2142efd589c131991.jpg
2.jpg
4.jpg
401x512_0_e113593d75e5e522695dfa78041f3d11@401x512_0xc0a8393c_789021981370463640.jpg
1.jpg
779a5bfd0ffa0cc7718231f8e5ce3300.jpg
3.jpg

 

 

Ne pas sauter de repas 

 

En plus de petit-déjeuner, déjeuner et dîner, on ne s'interdit pas non plus les pauses de 10 et 16h, à condition d'opter pour des en-cas sains comme des amandes ou des fruits secs. Ainsi contrôlée, la faim ne devrait plus nous tenailler devant le menu du resto, rendant plus évident le choix d'une salade césar face à une entrecôte. Vous suivez ? 

 

 

Eviter de mélanger toutes les sources de sucre et de gras dans un seul repas. 
 

On laisse tomber la théorie du "foutu pour foutu" et on évite de perdre le contrôle du repas au moindre écart venu. Quitte à manger des bolognaises, on laisse tomber le pain. Quitte à commander des fraises, on oublie la meringue. Ou alors on choisit entre un plat gras et un dessert sucré. 

 

 

 

Consommer plus de fibres

 

En plus de faciliter la digestion, les fibres présentes dans les légumes et les légumineuses encouragent l'absorption du sucre par le corps. Une bonne nouvelle pour les becs sucrés qui pourront se lâcher sur le dessert. 

 

 

 

Booster son taux de sérotonine

 

Régulatrice de l'humeur et du sommeil, cette substance présente dans le cerveau est aussi celle qui gère l'appetit. Pour en assurer le bon fonctionnement, cap sur les aliments riches en vitamines b12 comme les produits laitiers (maigres de préférence), mais aussi sur les arachides bourrés d'acides aminés. En tête de liste, les noix et noix de cajou. 

 

 

 

 

Se méfier des fruits

 

Vous pensiez pouvoir vous en tirer en vous bourrant de fruits ? Bien essayé. Trop murs, ils contiennent une dose de sucre beaucoup plus importante. On les consomme en dehors des repas ou après le déjeuner, et on préfère aux jus frais ceux qui contiennent au moins un légume. Ca tombe bien, Paris déborde de juice bars. 

 

 

 

Mixer graines et légumes

 

A choisir bio évidemment, les céréales entières (seigle, avoine, épeautre, etc.) contiennent des sucres lents qui empèchent les "cravings" de milieu de journée . Mélangées à des légumes comme dans un museli salé ou une salade composée, elles contribuent à faire baisser l'indice glycémique et à nous sortir du cercle de la malbouffe. 

 

 

Consommer ses pâtes et son riz froids

 

Si la raison demeure obscure, les pâtes et le riz, eux, affichent bien un indice glycémique plus faible après avoir passé quelques heures au frigo. On préfèrera donc la niçoise au risotto, la salade de pâte aux carbonara. 

 

 

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous