Beauté

Comment se maquiller pour sortir en club ?

by Mélanie Mendelewitsch
13.03.2017
Le make-up nocturne, terrain d’expérimentation par excellence, donne lieu à de nombreux ratés: dix pros dispensent leurs tips avisés et listent les faux pas à éviter.
img27.jpg
Alexandre Ciancio Make-up artist Laura Mercier.
img29.jpg
Julien Michelet Make-up artist Clinique.
img24.jpg
Sweata Patel Make-up artist Smashbox.
img22.jpg
Patrick Lorentz Make-up artist Estée Lauder.
img29.jpg
Ludovic Engrand Make-up artist Urban Decay.
img27.jpg
Violette Make-up artist free-lance.
img27.jpg
Olivier Engrand Make-up artist Guerlin.
img25.jpg
Gregoris Pyrpylis Make-up artist et skincare ambassador Bioderma.
img38.jpg
Tom Sapin Make-up artist M.A.C.
img30.jpg
Emilio Benedetti Make-up artist Yves saint Laurent beauté.

Emilio Benedetti

Make-up artist
Yves saint Laurent beauté

DO Hydrater ses lèvres à grand renfort de baumes dans la journée, pour éviter l'aspect desséché que donnent certains rouges mats portés en soirée. Estomper et flouter les matières et les couleurs, pour éviter l'effet trop apprêté. Pour un effet volume sur les lèvres, on balaie leurs commissures et l'arc de Cupidon d'un soupçon de Touche Éclat YSL Beauté. Sauter à pieds joints dans la tendance bouche dark, dans une version glossy et mordue, avec un joli teint hâlé pour éviter l'aspect trop dramatique.

DON'T En faire trop : paillettes, couleurs flashy, contouring grossier, débauche de textures, le tout sans harmonie globale. S'imposer des diktats dépassés, du genre "on ne maquille pas les yeux ET la bouche". Tout est selon moi question d'équilibre, on peut très bien envisager un regard graphique avec une bouche éclatante. 

Tom Sapin

Make-up artist M.A.C

DO Privilégier des textures légères tout en transparence, comme les fonds de teint à base d'eau ou les BB crèmes. Faire le pari du glossy, sur les yeux plutôt que sur la bouche : on l'obtient avec le Studio Eye Glossy de M.A.C appliqué au pinceau plat, directement sur la peau. Équilibrer les teintes: lorsque je maquille la bouche de couleur vive (rose, orange vif, rouge), j'opte plutôt pour des tons neutres sur les yeux. À l'inverse, avec un lipstick neutre comme un bois de rose foncé ou un beige, la couleur sur les yeux fonctionne à merveille: on ose le doré, le vert ou le bleu. Lorsqu'on choisit des couleurs vives, on opte pour des finis brillants et métalliques, qui donnent de l'éclat au regard et jouent avec la lumière en intensifiant la couleur. 

DON'T Avoir la main trop lourde. Des yeux ou une bouche sophistiquée paraissent toujours plus frais et modernes sur un teint travaillé mais sans surcharge. Bien hydrater la peau est indispensable, mais penser à éviter les soins trop gras qui empêchent le fond de teint de se fixer.          

Gregoris Pyrpylis

Make-up artist
et skincare ambassador Bioderma

DO Pour matifier la peau, au lieu d'utiliser une poudre qui rajoute de la matière et accentue les rides et ridules, je recommande le recours aux papiers matifiants ou à un fond de teint cushion, hydratant et léger. Penser une silhouette, une harmonie globale plutôt qu'une somme de détails : la coiffure, les vêtements et les acces-soires doivent influer sur la quantité de maquillage. Enfin, appliquer une brume qui vient fixer le make-up, comme l'eau de soin Bioderma Hydrabio.

DON'T Les sourcils trop soulignés, à effet "tatoo". On les préfère naturels et légè-rement dessinés. Maquiller à la fois les yeux et les lèvres, c'est trop de messages : il faut garder à l'esprit que le maquillage sert à masquer certaines imperfections et permet de mettre en valeur les traits naturels du visage. Éviter aussi les crèmes anti-âge riches et ultra-nourrissantes : le fond de teint peut "glisser" et créer des démarcations après l'application.    

Olivier Echaudemaison

Make-up artist Guerlin

DO Appliquer son fond de teint au pinceau: cela crée une osmose avec la peau, et le produit se fondra aisément aux contours du visage et sur le cou. J'aime la paupière mobile or ou argent pour un soir de fête, telle une pierre précieuse qui brillera, et réserver le sombre pour le coin externe du regard et les cils, très chargés, qui ouvriront le regard. La paupière inférieure peut être légèrement ombrée, ce qu'on ne fait pas le jour.

DON'T D'abord, il ne faut pas sortir sans maquillage ! Le soir, la lumière "avale" la couleur. Aussi, ne pas avoir peur de jouer du make-up, sans tomber pour autant dans le théâtral. Sur les yeux: la paupière au cours de la soirée peut se creuser à cause de teintes trop sombres, appliquez donc plutôt des demi-teintes douces et feutrées. Je recommande aussi de bannir certaines couleurs pour les lèvres: les beiges ou roses très pâles, ou alors trop sombres, presque noirs, qui durcissent et éteignent l'éclat du teint.

Violette

Make-up artist free-lance

 

DO Porter ce qui nous va, sans suivre les tendances vues sur les podiums à la lettre : si le rouge à lèvres prune est à la mode mais ne s'accorde pas avec notre teint, on oublie. Ce qui compte, c'est être bien, se sentir jolie. Envisager le make-up comme un accessoire beauté, et respecter certaines proportions : quand on porte de larges boucles d'oreilles, on oublie les accessoires cheveux. Pour le maquillage, c'est pareil.    

DON'T En mettre trop, partout : une juste balance est la clef pour un look réussi. Une bouche hyper-sophistiquée ? Alors on met le teint en sourdine. Des smoky eyes très travaillés? On enlève les cernes pour avoir l'air frais, mais on garde la bouche neutre. Par ailleurs, je suis anti-contouring ! Une technique selon moi importable dans la "vraie vie", et qui uniformise les traits du visage au lieu de souligner leurs particularités.          

Ludovic Engrand

Make-up artist Urban Decay

DO Apporter de la lumière avec l'utilisation de highlighters, de produits aux bases légèrement nacrées. Pour le printemps 2017, miser sur le retour du pastel, avec une dominante de rose, qui apporte beaucoup de fraîcheur et de modernité au regard.

DON'T Les lumières du soir peuvent être cruelles, il faut adapter son maquiallge à cet environnement particulier.  L'erreur de débutante à ne pas commettre? Se remaquiller sur un make-up qui a vécu toute une journée. Autre faux pas : ne pas utiliser de base et briller sous l'effet de la chaleur. On utilise plutôt des primers nouvelle technologie qui vont optimiser la tenue du maquillage tout au long de la nuit, ainsi que des sprays fixateurs, qui sont au make-up ce que la laque est à la coiffure. 

Patrick Lorentz

Make-up artist Estée Lauder

DO S'affranchir des idées reçues, et se maquiller à l'intuition: choisir un blush qui tire sur le rose — fuchsia, bois de rose —, il apporte du pep's au teint. Distiller les paillettes ou les textures métalliques par touches, avec parcimonie, au coin de l'oeil ou sur les lèvres. Utiliser un fond de teint longue tenue et intransférable — je recommande le Double Wear d'Estée Lauder —, qui va empêcher le make-up des yeux de filer dans les ridules au cours de la soirée, agrémenté d'une base à paupières sous le fard, qu'on peut aussi remplacer par une touche d'anticernes étalé au Beauty Blender.

DON'T  L'overdose de produits dorés, trop kitsch: les lumières du soir sont déjà jaunes, et si on multiplie les teintes dorées, on finit par plomber le teint. Pour moi, la terre de soleil n'a pas lieu d'être en soirée, sauf pour creuser un peu les pommettes, et dans une version mate. Éviter les fonds de teint crémeux et satinés, dont les textures instables filent quand la température monte.          

Sweata Patel

Make-up artist Smashbox

DO En soirée, on danse, donc on transpire. Pour éviter que le make-up ne vire, on applique toujours une base, sur le visage comme sur les paupières. On ose aussi s'aventurer hors de la zone de confort de l'éternel smoky, en osant un "color pop" monochromatique sur les paupières : de l'eye-liner bleu, vert ou violet.   

DON'T Porter un mascara non waterproof : le mascara vient alors "s'imprimer" sous l'oeil et sous l'arcade sourcilière, et crée un effet "oeil de panda" fatigué. Utiliser un concealer trop clair, qui crée un halo blanc autour de l'oeil une fois exposé aux lumières de la nuit. Pour checker et éviter tout accident, on prend toujours un selfie avec flash avant de partir de chez soi.          

Julien Michelet

Make-up artist Clinique

DO Prendre son temps et se lâcher. La nuit est le moment privilégié pour oser une paupière turquoise, des faux cils ou un lipstick pailleté. Tester les produits en journée, de façon légère, histoire de pouvoir observer leur tenue et leur évolution. Embrasser la tendance de la bouche mordue, spottée sur de nombreux défilés dernièrement, idéale car elle évolue avec grâce au fur et à mesure de la nuit sans nécessiter de nombreuses retouches.

DON'T Se maquiller comme en journée, sans mascara ou avec des lèvres pâlottes. Les lumières de la nuit délavent le maquillage, il faut donc souligner davantage ses traits, opter pour des tendances plus prononcées. Ne pas forcer pour autant la dose, mais miser sur des teintes plus fortes, davantage tranchées.     

Alexandre Ciancio

Make-up artist Laura Mercier 

DO Penser à redéfinir ses lèvres avant l'application du lipstick: on corrige les éventuelles asymétries avec un soupçon de correcteur de teint, et on poudre pour faire tenir toute la nuit. On applique ensuite son rouge. Pour le teint, penser à toujours poser une légère couche de poudre libre fixatrice avec une houppette, ce qui va empêcher à la peau de briller. On s'amuse avec le maquillage, et on ose les tendances audacieuses : un double eye-liner graphique étiré sur la tempe, ou une paupière "électrisée" par une texture nacrée posée en légères touches. 

DON'T Tester un nouveau produit ou une nou-velle technique le soir même de l'événe-ment: on s'entraîne toujours quelques jours avant, en misant sur des valeurs sûres. Autres erreurs: zapper l'hydratation des lèvres, d'où des peaux mortes dues à l'application de matières mates desséchantes, ou encore opter pour un mat foncé quand on a des lèvres fines. 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous