Beauté

La no workout, faire du sport sans en faire

by Mélanie Mendelewitsch
15.01.2017
Pour un corps tonifié et raffermi sans – trop – d’efforts, on surfe sur la vague du “no workout” initiée par la nouvelle génération de mannequins.

Rebutée par les trainings à la discipline quasi-militaire des Victoria’s Angels ? Qu’on se rassure, la nouvelle génération de tops rompt avec des années de diktats, et admet volontiers se rendre à la salle de gym à reculons. Davantage sensibilisées à l’importance de l’alimentation, et peu influencées par l’esthétique 80’s qui portait aux nues le corps musclé, les nouvelles icônes beauté imposent la tendance lourde du no workout : danse, natation, méditation ou randonnée, soit autant de nouvelles options effortless qui permettent de conserver un corps sain.

Dancing

Quand on interroge Kate Moss sur sa routine sportive, cette dernière répond comme souvent avec franchise : “Me rendre dans un club de sport ne figure pas sur ma liste de choses préférées !” Ses alternatives ? Elle répond en un seul mot : “Dance !” La danse est depuis longtemps l’une des solutions minceur favorites des oiseaux de nuit adeptes du no workout : quand on sait qu’une heure de danse permet de brûler environ 200 calories, pourquoi s’imposer d’épuisantes séances de cardio ou d’abdo-fessiers ? Un constat partagé par le mannequin mexicano-japonais Issa Lish, qui préfère se déhancher dans les soirées de fashion weeks que d’aller suer sur un tapis de course. Les plus studieuses préféreront la méthode de Mary Helen Bowers, ex-étoile du New York City Ballet, qui coache, entre autres, Lily Aldridge, Isabeli Fontana, Carolyn Murphy, Doutzen Kroes, Karen Elson ou encore Natalie Portman pour son rôle dans Black Swan. Une méthode sans pointes ni barres, qui permet de travailler la posture et le maintien, et de tonifier l’intérieur des cuisses et les hanches sans même avoir l’impression de faire du sport. www.balletbeautiful.com

Méditation

Difficile d’y échapper. Très prisée des yogis en complément de leurs exercices quotidiens, elle est désormais adoptée comme activité physique à part entière par les réfractaires au sport, qui souhaitent tout de même faire le plein d’endorphines. Grâce à ses techniques d’inspiration profonde, la méditation répare les méfaits du stress et de l’anxiété tout en douceur. Entre deux shootings, Jourdan Dunn, Miranda Kerr, Gisele Bündchen ou Daisy Lowe ne jurent d’ailleurs que par elle. Quant au top Raquel Zimmermann, fervente adepte de la méditation transcendantale, elle insiste sur l’utilité de sa pratique en avion : “Être constamment entre deux aéroports peut être stressant. La méditation m’a permis de garder mon calme, de dire adieu à la frustration. Cela a changé mon lifestyle en l’espace d’un an seulement.”

Trekking-randonnée

Quand on pose le dilemme cornélien “Yoga ou Pilates ?” au mannequin canadien Meghan Collison, cette dernière répond en riant “Yoga...? Bon, ok, j’avoue, j’ai menti." Comme beaucoup de ses consœurs, elle préfère zapper taxis et transports en commun au profit de la marche. Idem du coté d’Anna Ewers : la protégée d’Alexander Wang, spottée dans le calendrier Pirelli, confie préférer “les longues marches” au sempiternels workouts musclés. Pour les tops habituées à arpenter des kilomètres de catwalks au cours de leur carrière, la marche est chez les tops une seconde nature, presque une déformation professionnelle. Bon compromis entre le no workout radical et la course, elle permet de brûler entre 300 et 500 calories par heure, à condition de marcher à un rythme soutenu. Et comme le souligne l’égérie d’Estée Lauder, Carolyn Murphy, le trekking permet de conserver des formes féminines et sexy, sans l’aspect “overmusclé” dont héritent parfois les fitness addicts. En vacances, on adopte son corollaire, la marche nordique, pratiquée avec des bâtons, qui tonifie les bras et raffermit le ventre.

Natation

Si Mariacarla Boscono confie ne pas faire beaucoup d’exercice physique ces derniers temps, le top italien précise cependant qu’elle aime nager régulièrement. Miranda Kerr intègre également la natation à sa routine beauté, tout comme Laetitia Casta, qui confie ne pas être portée sur le fitness, auquel elle préfère la randonnée et la natation, notamment dans les eaux de sa Corse bien-aimée. Sans impact sur les articulations, elle permet de muscler sans douleur. Pour renforcer ses abdominaux, on pratique la nage papillon. Pour tonifier son dos, le dos crawlé, et pour renforcer ses biceps et ses mollets, on s’impose une heure de brasse. À pratiquer idéalement en mer, à raison de deux ou trois séances hebdomadaires. À défaut, on s’abonne à un club de sport doté d’une piscine (Le Ken Club ou le Klay à Paris) ou on choisit de faire ses longueurs dans le calme et le silence d’un spa, sans détour par la salle fitness.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous